Captain Train + Trainline

par Jean-Daniel Guyot, le 14 mars 2016 | 83 commentaires

blogpost_cttl

Après sept ans de travail acharné, le projet démarré dans mon 12 m2 qu’est Captain Train a pris une place importante dans l’industrie du transport en Europe. Sept ans de petits bas et de grands hauts, sept ans de plaisir à se lever tous les matins pour réunir une équipe de personnes talentueuses et qui n’ont qu’une passion : vous simplifier la vie, que ça soit dans leur code, leurs opérations de promotion ou leurs réponses à vos questions.

Le problème de ce marché, c’est que la tâche est gigantesque et que, dans ce cadre, toute aide est la bienvenue. Trainline (en quelque sorte le Captain Train de nos amis d’outre-Manche), est venu nous voir l’année dernière pour nous proposer d’unir nos forces et nos visions.

Qui est Trainline ? Trainline est, comme Captain Train, un service indépendant d’achat de billets de train, situé au Royaume-Uni. Trainline a démarré son activité en 1997, par un service de vente de billets de train par téléphone (« la ligne du train »), indépendant des nombreux transporteurs présents là-bas, et qui vend aujourd’hui plus de 2,1 milliards d’euros de billets de train chaque année au Royaume-Uni.

Nous avons donc fusionné, parce que nous pensons que réunir nos forces nous permettra d’aller plus vite, pour proposer un produit simple à tous ceux qui voyagent en train en Europe. L’équipe de Captain Train apportera son expertise du marché ferroviaire européen continental, et celle de Trainline son expérience importante sur un marché qui est complètement libéralisé et en forte croissance.

Est-ce que cela signifie que toute l’équipe Captain Train va déménager à Londres, ou pire, disparaître ? Non, nous allons nous efforcer de créer un produit unique à partir de nos produits respectifs, et nous restons l’entreprise européenne que nous avons toujours voulu créer. Le nouveau groupe a désormais deux bureaux, un à Londres et un à Paris. Les deux bureaux vont continuer à grandir et à se développer. Captain Train reste Captain Train, le même, en plus ambitieux, pour votre plus grand plaisir.

Notre projet reste le même, encore et toujours : vous faciliter l’accès à l’intégralité de l’offre ferroviaire, aux meilleurs prix, à toutes les options et toutes les routes, et ainsi permettre à tous les transporteurs de distribuer leur offre sans effort. Nous continuons sur cette voie !


83 commentaires

Le nom « CaptainTrain » reste ?
Le produit va rester aussi simple ?

par Yann, le 14 mars 2016 à 18h45. Répondre #

Du coup on va essayer de tout complexifier. Non je rigole, oui la simplicité est notre raison de vivre. Et le nom Captain Train reste.

par Jean-Daniel Guyot, le 14 mars 2016 à 19h03. Répondre #

Dommage que même Captain Train n’est pas survécu après Capitaine Train malgré votre volonté affichée.
Bonne chance pour la suite !

par Lorenzo, le 20 septembre 2016 à 22h43. Répondre #

Ça ressemble plus à un rachat qu’à une fusion vu la taille respective des deux sociétés !

par Manuel, le 14 mars 2016 à 18h50. Répondre #

Je partage la même vision.
En espérant ne pas perdre la proximité client/CapitaineTrain (oui, je suis toujours avec l’ancienne version 🙂 ).

par Arnaud, le 14 mars 2016 à 19h33. Répondre #

Nous n’avons pas l’intention de prendre nos distances. Nous vous aimons trop pour cela.

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 19h52. Répondre #

Veut-ce dire qu’on pourra aussi acheter via CaptainTrain des billets pour le réseau britannique, étendant encore l’offre ?

par Nicolas, le 14 mars 2016 à 19h01. Répondre #

D’ici quelques temps, oui. On vous tiendra au courant.

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 22h54. Répondre #

On va dire que mon commentaire est sponsorisé par Captain train, d’autant plus que mon site est affilié à Captain train. J’aimerais bien, mais il n’en est rien.
Je peux seulement dire que j’utilise cette plateforme pour mes propres réservations et je suis très satisfait par sa facilité. En moins de 5 minutes réservation Paris-Stuttgart-Paris en TGV au prix de 58 €.
J’ai fait connaître captain train à mon père en Allemagne (79 ans et habitué au site de la Deutsche Bahn) et il a été surpris par la simplicité.
j’espère que cet esprit va continuer et ne pas se noyer dans des « folies des grandeurs »

par Bernard, le 14 mars 2016 à 19h28. Répondre #

Bonsoir Bernard,
Merci pour votre message. Nous veillerons à garder la tête sur les épaules !

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 19h31. Répondre #

Félicitations !

Et surtout bon courage pour la gestion des rail fares au Royaume-Uni, c’est le bazar ! Peut-être que vous pouvez nous coder un système de réservation qui gère le split ticketing facilement ? 🙂

J’espère juste que ça ne veut pas dire que Captain Train va rajouter des frais sur chaque achat, comme le fait Trainline au Royaume-Uni…

par Pierre Riteau, le 14 mars 2016 à 19h36. Répondre #

Non, pas de changement prévu de ce côté-là, Pierre.

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 19h48. Répondre #

Bonne route à Captain Train sur sa nouvelle Trainline

par Anton, le 14 mars 2016 à 19h39. Répondre #

Merci Anton !

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 19h47. Répondre #

Comme probablement la plupart de vos clients, je prie pour que la qualité de votre service reste aussi exemplaire qu’elle l’a été jusqu’à présent.
Innovation, ergonomie, simplicité, support, moi le râleur, je n’ai pas la moindre critique à formuler à votre encontre. Conservez ces qualités à tout prix!!!

par Alex, le 14 mars 2016 à 19h56. Répondre #

Vos compliments nous font presque rougir. On compte sur vous pour râler si on venait à changer.

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 22h25. Répondre #

qui est majoritaire au capital de la nouvelle société?

par mathoret, le 14 mars 2016 à 20h04. Répondre #

Oui bonne question…

par Thibault Le Cornec, le 14 mars 2016 à 20h24. Répondre #

http://www.mac4ever.com/iphone/article?id=109052&app=true

Trainline a sorti le portefeuille pour 200M 🙂

par Vincent, le 15 mars 2016 à 8h05. Répondre #

Tous mes voeux de réussite ! Le challenge est costaud, mais vous avez tellement assuré jusqu’ici que j’ai envie de croire à la réussite de cette fusion. Bon courage, bon taff, bon kiff, et continuez de nous faire préférer CaptainTrain <3

par Sabine Coulon, le 14 mars 2016 à 20h07. Répondre #

Merci, Sabine. On va tout faire pour !

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 22h26. Répondre #

Comme tout le monde j’espère PLUS QUE TOUT que l’application, le site et le service vont rester ce qu’ils sont : une référence d’ergonomie, de simplicité etc..
J’espère que le service client et votre humour légendaire vont aussi rester.
J’aurais vraiment une grande déception si je venais à constater à l’avenir que l’essence de CaptainTrain se noie dans une folie des grandeurs et que toutes ces bonnes choses se diluent 🙁

Restez vous même on vous aime ainsi <3

par Thibault Le Cornec, le 14 mars 2016 à 20h27. Répondre #

On vous aime aussi. Nous tenons à rester les mêmes, avec une petite dose d’humour anglais en prime 🙂

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 22h29. Répondre #

Quels sont les détails de cette fusion ? En clair : qui rachète qui ? Si on googlise « train line captain train », on ne trouve encore que TechCrunch qui annonce que c’est Train Line qui a racheté Captain Train.

Ce n’est pas très rassurant. Train Line se paye le super moteur de Captain Train, la notoriété à l’international de Captain Train, les clients de Captain Train… 

Le deal ne m’apparait pas très équilibré (normal quand l’un rachète l’autre) et j’ai forcément peur qu’à terme l’esprit Captain Train disparaisse (après, j’aime les Fish’n’Chips, entendons nous bien). Lors des rachats il y a toujours des promesses. Elles sont rarement tenues. Je pleure encore LaFraise.com.

par PierreB, le 14 mars 2016 à 20h38. Répondre #

Bon, eh bien, il est temps d’aller voir ailleurs ! Fidèle utilisateur depuis la période beta de Capitaine Train (désolé, mais je ne supportais pas l’anglicisation de votre nom, ça aurait du me mettre la puce à l’oreille !), je vais retourner vers Voyages SNCF, qui a fait , peut-être grâce à vous, de gros progrès, ou Deutsche Bahn pour mes billets de train. Le vrai propriétaire, le fonds américain Kohlberg Kravis Roberts And Co, ne m’encourage plus du tout à vous faire confiance.

par baritono, le 14 mars 2016 à 20h52. Répondre #

Le propriétaire change, mais les habitants restent et ils sont bien décidés à continuer à vous satisfaire. En tout cas, si l’envie vous prend de venir refaire un tour chez Captain Train, vous êtes le bienvenu chez nous.

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 22h19. Répondre #

Bonjour,
Cette nouvelle ne me rassure pas. La simplicité, le ton, la qualité de service de Capitaine Train sont exemplaires. Il faudrait rapidement clarifier qui pilote dorénavant Capitaine Train. S’il est avéré que l’entreprise passe sous pavillon anglais, je retournerai chez Voyages-Sncf.
Bon courage aux salariés embarqués dans cette aventure.
Pour finir, une petite fable de Jean De La Fontaine :

Une Grenouille vit un Bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n’était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse s’étend, et s’enfle, et se travaille
Pour égaler l’animal en grosseur,
Disant : « Regardez bien, ma sœur,
Est-ce assez ? dites-moi : n’y suis-je point encore ?
— Nenni. — M’y voici donc ? — Point du tout. — M’y voilà ?
— Vous n’en approchez point. » La chétive pécore
S’enfla si bien qu’elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
Tout Marquis veut avoir des Pages.

par AlainK, le 14 mars 2016 à 22h03. Répondre #

Captain Train rejoint le groupe Trainline, mais nous comptons bien garder ce qui fait de Captain Train…Captain Train !

par Delphine Margot, le 14 mars 2016 à 22h11. Répondre #

C’est plus clair ici : http://techcrunch.com/2016/03/14/trainline-buys-captain-train-for-up-to-189m-to-expand-its-online-ticketing-platform-in-europe/

Trainline achète Captain Train « a deal worth over €100 million, potentially between €160 and €170 million ($178 million to $189 million), half in cash and half in shares »

par Antoine, le 14 mars 2016 à 22h17. Répondre #

Hello,

Mon sentiment est partagé.
Suis content de la réussite de votre entreprise, mais je perds l’essence de ma volonté de passer par vous: Aider une entreprise innovante Française…
Il est évident que mes futurs achats ne se feront plus que par voyage-sncf.com à mon très grand regret.

par JérômeJ, le 14 mars 2016 à 22h31. Répondre #

Peut-être est-ce partir pour mieux revenir ? En tout cas, sachez que vous êtes les bienvenus chez nous !

par Delphine Margot, le 15 mars 2016 à 9h49. Répondre #

Mon souhait est juste de ne pas donner mon argent à un fond de pensions, mais plutôt à une entreprise française.
C’était le cas pour vous avant.

par JérômeJ, le 15 mars 2016 à 16h29. Répondre #

J’ai envie d’y croire que Capitaine Train va rester fidèle à lui même. Même si son nom est bancal depuis qu’il a perdu un « i » et il a gardé sa bonhommie et sa convivialité.
Mais le coup du rachat par plus un plus gros, même avec les meilleures intentions du gros en question et tout l’optimisme de rester le même du petit, 20 ans de net économie nous on appris que ça ne se passe jamais bien.
Je ne demande qu’à être démenti par l’avenir mais je vais quand même recharger l’appli Voyages-Sncf à l’occasion…

par Guillaume, le 14 mars 2016 à 22h38. Répondre #

Au début, on «s’unit», on «fusionne», pour le bien de tout le monde ; mais celui qui a racheté l’autre finit toujours pas le lui rappeler, d’une manière ou d’une autre.

Capitaine Train bénéficie d’un capital sympathie énorme auprès de ses utilisateurs, surtout les adeptes du début ; c’est donc inévitable, le «c’était mieux avant» viendra, quelle que soit la suite.

Ne pas perdre son âme, ne pas mourir non plus… l’équation impossible ?

par Nicolas C., le 15 mars 2016 à 9h28. Répondre #

On espère vous faire mentir.

par Delphine Margot, le 15 mars 2016 à 16h55. Répondre #

C’est juste pas possible de nous faire mentir. Les precedents ne manquent pas. Personnellement, je n’utilise plus thetrainline en angleterre. Avec les frais rajoutes au prix du billet ont fini par payer plus cher qu’en passant par le site de la societe originale et le site est a peine plus pratique.
J’aimerai bien voir les sons de cloches quand les actionnaires diront « plus de profit, il faut une commission ». L’esprit est mort que vous vouliez l’admettre ou non. Que ca soit une bonne ou une mauvaise chose est un autre probleme, mais CaptainTrain ne pourra pas « rester le meme ».

par amiralRail, le 16 mars 2016 à 10h41. Répondre #

Heureux d’apprendre la nouvelle, mais un peu sur la réserve comme le montre les autres commentaires.
Ceci dit je reste ici, j’observe les évolutions. 🙂

par Adrien S., le 14 mars 2016 à 23h03. Répondre #

j’avoue …je suis accro depuis le début et un peu plus chaque jour. vous êtes des génies et cette belle histoire fait du bien ! Merci pour ce rayon de soleil 🙂 BRAVOooooooo <3

par jama, le 14 mars 2016 à 23h07. Répondre #

Merci pour cette belle déclaration d’amour !

par Delphine Margot, le 15 mars 2016 à 16h56. Répondre #

Pourquoi la version française de Trainline est-elle aussi moche ?
Imposez votre UI 😉

par Antoine Rousseau, le 14 mars 2016 à 23h30. Répondre #

On va voir ce qu’on peut faire pour ne pas vous décevoir.

par Delphine Margot, le 15 mars 2016 à 16h59. Répondre #

Dans les brols de transport bien fichu, y’a Capitaine Train et Citymapper.

Ma mobilité internationale repose sur vous. Si vous foutez tout en l’air, je viens en vélo vous remettre sur les rails.

par meduz', le 15 mars 2016 à 0h58. Répondre #

Chiche ?

par Delphine Margot, le 15 mars 2016 à 16h59. Répondre #

Il va y avoir beaucoup d’AR entre les bureaux de Londres et Paris… En train j’espère!
Bravo à l’équipe et à son fondateur visionnaire.

par Claire, le 15 mars 2016 à 1h05. Répondre #

Nous allons prendre l’Eurostar un peu plus souvent, c’est indéniable.

par Delphine Margot, le 15 mars 2016 à 17h01. Répondre #

Un peu la même chose que Guillaume, j’attends de voir et vais re télécharger l’application officiel au cas où. Je prenais plaisir à prendre mes billets via votre app, pour sa simplicité et aussi le fait de vous donner une petite com au passage. Maintenant cela donne au client que je suis l’impression que vous changez de dimension et me donne moins envie de vous suivre/d’investir.

Bonne continuation, je vous souhaite de tout cœur de nous étonner 🙂

par Bn, le 15 mars 2016 à 1h34. Répondre #

Si vous parlez de Voyages SNCF ça n’est pas l’application officielle puisqu’il n’y a pas d’application officielle, c’est justement là-dessus que la SNCF c’est fait condamner et c’est ce qui a lancé CT : Voyages SNCF appartient à la SNCF mais ça ne veut pas dire que c’est LE revendeur officiel, c’est un vendeur de billets de trains comme les autres.

par Baptiste, le 15 mars 2016 à 9h17. Répondre #

Nous sommes aussi une appli officielle 🙂 Nous ne comptons pas changer et si c’est le cas, venez nous le dire !

par Delphine Margot, le 15 mars 2016 à 17h06. Répondre #

CT et TheTrainLine c’est un peu le jour et la nuit en terme d’expérience d’achat (et de techno quand on sait ce qu’il y a derrière). On a du mal à comprendre ce qui rapproche les deux sociétés, et on peut craindre pour le futur et l’intégrité de votre produit. Vous auriez eu beaucoup plus d’affinités avec Loco2 par exemple…

« Captain » n’a définitivement plus rien de français, le deal a du être intéressant, en tous cas suffisamment pour sortir les stéréotypes « nous joignons nos forces », « pour aller plus vite », etc.
Je me doutais de la totale motivation depuis le départ de Martin et Valentin. Nous ne sommes que des humains après tout, et une sortie très honnête peut finir par tenter.

par Antwan, le 15 mars 2016 à 9h40. Répondre #

L’esprit Capitaine Train et son service, comme le dise la plupart des commentaires, est assez unique. Mais financièrement parlant, c’est un esprit qui est encore déficitaire. Je trouve les commentaires de ceux qui disent vouloir quitter Capitaine Train parce qu’ils ont été rachetés un peu durs : il faut bien le financer, cet esprit, ce design, ces applis !

par François, le 15 mars 2016 à 10h40. Répondre #

En tout cas, nous ferons tout pour le conserver. Comptez sur nous !

par Delphine Margot, le 15 mars 2016 à 17h19. Répondre #

De la startup CapitainTrain à CaptalismTrain… J’imagine surtout le bonheur des salariés. Go back voyages-sncf.

par Bobby, le 15 mars 2016 à 10h50. Répondre #

C’est moi ou la moitié des commentaires disent plus ou moins la chose suivante: « Bouuuuh vous rejoignez une grosse boite, on aime pas ça. Du coup on retourne utiliser Voyages-SNCF ».

Ca m’avait échappé le fait que Voyages-SNCF était une petite startup éthique.

Mais c’est vrai, faut pas se laisser faire. La ferme où j’achète mes légumes a rejoint une coopérative paysanne, c’est scandaleux, je ne vais plus acheter que des produits Monsanto à partir de maintenant. Ca leur apprendra.

par l0ck3, le 15 mars 2016 à 11h23. Répondre #

Voyages SNCF est propriété de SNCF, qui est certes un gros groupe, mais ‘raisonnable’
.
TrainLine appartient à « Kohlberg Kravis Roberts And Co », fond américain, autrement plus gros.

Le fait que TrainLine ne soit pas ‘indépendant’ joue beaucoup je pense.

par Arnaud, le 15 mars 2016 à 11h29. Répondre #

Voyages-SNCF n’appartient qu’en partie à la SNCF: c’est une joint-venture, détenue à 49,99 % par Expedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Voyages-sncf.com).

Du coup, si le raisonnement est de fuir les sociétés américaines, c’est râpé.

par juri-hop, le 15 mars 2016 à 12h29. Répondre #

Juste une petite clarification : voyages-sncf.com est bien 100% SNCF. En revanche, voyages-sncf.com co-détient, avec Expédia, les activités hors train, proposées par le site (vols, hôtels et séjours).

par Delphine Margot, le 17 mars 2016 à 14h10. Répondre #

Je comprends complètement que ça puisse être gênant de savoir que c’est KKR derrière. En même temps si on veut éviter toutes les sociétés où KKR à une patte, va falloir en blacklister un paquet.

Ce que je comprends moins c’est cet argument de dire « je retourne immédiatement sur Voyages-SNCF ». Comme le fait remarquer le commentaire suivant, c’est un peu le même combat. Pour le moment au niveau de l’utilisation, Captain Train est plus pratique, plus ergonomique et ne surtaxe pas le billet. Donc je comprends vraiment pas l’intérêt de la plupart des commentaires.

Je serais tout de suite plus d’accord avec quelqu’un qui dit « à partir de maintenant je ne prends plus mon billet qu’en gare », là c’est plus logique.

par l0ck3, le 15 mars 2016 à 17h11. Répondre #

La sncf surtaxe les billets ? Donc capitaine train aussi puisque c’est «simplement» une récupération des données sncf…
Si en encore capitaine train pratiquait des tarifs inférieurs…
Ce n’est pas le cas..
Opportunisme ? Facile de récupérer de données!
Quel intérêt ou valeur ajoutée pour le client ?

par Rol, le 24 mars 2016 à 18h04. Répondre #

Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs!

Le service, la proximité et le capital sympathie de CaptainTrain est là ! Examinons les futures évolutions et jugeons du concret. Rien ne sert de se précipiter chez le concurrent.

par Damien, le 15 mars 2016 à 11h33. Répondre #

Bravo et merci pour cet élan d’optimisme !

par Delphine Margot, le 15 mars 2016 à 17h21. Répondre #

Bonjour,
vous parlez de « fusion » dans l’article. Dans vos réponses aux commentaires, on peut lire « Le propriétaire change » et « Captain Train rejoint le groupe Trainline ».
Le titre de l’article du monde est « La start-up française Captain Train rachetée par son concurrent britannique ». Il est aussi indiqué que la société Training a été rachetée en 2015 par un fonds d’investissement américain (KKR).
Pouvez-vous communiquer clairement s’il s’agit d’une fusion ou d’un rachat ? Quelle va être la nouvelle gouvernance de Captain Train ?
Merci par avance pour votre transparence,
Mathilde, une fervente utilisatrice de Captain Train, qui aujourd’hui est dans le brouillard

par Mathilde, le 15 mars 2016 à 11h45. Répondre #

Bonjour Mathilde,

Vous avez raison, tout ça n’était pas très clair. Nous avons essayé d’apporter les réponses à ces questions dans un nouvel article : https://blog.captaintrain.com/11196-vous-avez-dit-rachat

par Jonathan Lefèvre, le 15 mars 2016 à 13h48. Répondre #

par Delphine Margot, le 16 mars 2016 à 13h56. Répondre #

Un peu inquiet de voir l’évolution avec cet acteur. Captain Train m’inspire toujours confiance, mais quand il y a une telle disparité de taille, on ne peut que craindre que vous ne soyez pas en mesure de peser sur les décisions.

par juri-hop, le 15 mars 2016 à 12h31. Répondre #

J’aimais bien l’idée de passer par un site aussi simple que Captain Train mais c’est vrai qu’autant je me faisais un plaisir de soutenir une boite comme la vôtre, autant l’amateur de train que je suis est beaucoup moins enthousiaste après ce rachat. Si un jour la Deutsche Bahn vend également des billets pour toute l’Europe, alors mon choix sera clairement celui de la référence en la matière. En attendant, j’achèterai mes prochains billets sur Voyages-Sncf.com car ma confiance est rompue.

par GÉRARD, le 15 mars 2016 à 14h30. Répondre #

Je comprends votre déception. Sachez que vous serez toujours le bienvenu chez nous, en tout cas !

par Delphine Margot, le 16 mars 2016 à 13h53. Répondre #

Félicitations Jean-Daniel! Belle réussite!

par Sebastien Arbogast, le 16 mars 2016 à 8h39. Répondre #

Qu’est-ce qui intéressait votre patron? Vendre au plus offrant, vous avez gagné: c’est la nouvelle économie que l’on nous promet. Chapeau, la France. Quelle est belle votre économie M.MACRON vous pouvez être fier de vos choix.

par doume92, le 24 mars 2016 à 17h43. Répondre #

Si vous trouvez que cela est une réussite: vous avez tout compris à l’économie: je vous souhaite un bon et long chômage !!!!

par doume92, le 24 mars 2016 à 17h46. Répondre #

Bonjour,

En achetant les billets sur Captain Train, j’avais l’impression de contribuer au développement d’une start-up et société française. Passer sous le giron d’une société détenue par le fonds de pension KKR me pose un problème.

Bonne continuation.

Alex

par Alex, le 24 mars 2016 à 17h38. Répondre #

Cool, mes deux sites préférés de planification de vacances se rapprochent 🙂
Un jour, je n’aurai peut-être plus besoin de 2 sites pour préparer mes chevauchées fantastiques anglo-saxonnes.

par pepetch, le 24 mars 2016 à 17h40. Répondre #

Les nouveaux capitaines d’industrie française n’ont aucun patriotisme !!!! La boite sera bientôt délocalisée en Inde ou au Vietnam.

par doume92, le 24 mars 2016 à 17h45. Répondre #

Quelle tristesse. Encore une start up française qui va perdre son âme en se vendant à plus gros et à fonds de pension.
Les moyens rachetent les petits avant de se faire bouffer par les gros.
Je retourne donc sur voyages-sncf.com, au moins un tout petit chouia de service public …
http://www.idea-mc.fr/2016/03/14/lultraliberalisme-mene-t/

par Emmanuel Chaumery, le 24 mars 2016 à 17h54. Répondre #

Merci pour l’info… quand on voit l’etat du reseau ferroviaire britannique, les retards, annulations etc… je ne vois plus aucun intérêt à passer par votre plateforme de réservation. J’utiliserai donc dorénavant les applis sncf. Surtout qu’aux guichets sncf (non présents chez vous) il est possible d’optimiser les trajets france ou Européens.
J’ai une très mauvaise image de la libéralisation du ferroviaire en Angleterre.
Baisser les coûts c’est bien si ça n’impacte ni le service ni la sécurité.
Cordialement

par Rol, le 24 mars 2016 à 17h55. Répondre #

Apres des annees a l’etranger j’ai decouvert un jour l’unique solution pour acheter des billets depuis l’etranger et pouvoir les regler ! La SNCF n’acceptant pas les CB etrangeres … Bref vous m’avez sauve de l’angoisse de ne pas avoir de billet en me pointant a Montparnasse apres 13h d’avion !, vous etes mes heros depuis 4 ans ! Quant a votre fusion ou rachat, qui sont ce gens qui vous expliquent comment mener votre startup ! Ils vont finir par vous expliquer que le Graal pour CaptainTrain aurait ete de vous faire nationaliser et diluer dans le service publique ! Reveillez vous les Francais, c’est pas la nouvelle economie, c’est l’economie, le monde bouge autour de vous ! Et « all the best a CaptainTrain » pour la suite de l’aventure.

par Yann, le 24 mars 2016 à 18h04. Répondre #

Je confirme ça bouge… vers voyages—sncf 🙂

par Rol, le 24 mars 2016 à 18h07. Répondre #

Pour être tout a fait honnête, j’ai un peu du mal à comprendre entre le discours de l’année dernière dans une célèbre émission « on a la meilleur équipe du monde » et aujourd’hui la meilleur stratégie est de se vendre puisqu’on dispose du meilleur algorithme du marché.
J’imagine que l’aspect financier a été determinant ainsi que la capacité du dirigeant de Capitain Train à bien s’entourer.
Finalement tout ne se joue pas uniquement sur la technique mais aussi sur son management et son conseil.
Ne jamais oublier les paroles n’engagent que ceux qui les croit.
Cdlt.

par Kao, le 24 mars 2016 à 18h07. Répondre #

À première vue :
1. Bonne nouvelle pour les actionnaires
2. Bonne nouvelle pour l’entreprise
3. Mauvaise nouvelle pour les clients français
4. Le fonds US KKR possède Trainline qui possède CT
5. VoyagesSNCF.com est 100% possédé par la SNCF pour ses activités train
6. J’hésite à migrer vers le moche VoyagesSNCF.com
7. Les boites pilotées de l’étranger comme Google France, VMware France, Microsoft France, c’est souvent pourri pour le salarié. J’espère que l’indépendance des cadres dirigeants de Captain Train sera pleine et entière vis-à-vis de Trainline. Par exemple, si l’e-marketing pour CT est piloté uniquement depuis les UK, ce n’est pas quelque chose que je vais apprécier. Trop de centralisation du decision making aux US va mener à la mort de VMware. Bonne chance à vous.

par HLFH, le 24 mars 2016 à 18h15. Répondre #

Bravo à vous et bonne chance pour la suite. Ce n’est que le début de l’aventure.

par Sandrine, le 24 mars 2016 à 19h31. Répondre #

Vous n’êtes pas tenté de déménager en Angleterre pour des raisons fiscales maintenant ???
Blague à part, bon courage et bravo pour cette superbe aventure et avoir compris que plus c’est simple, mieux c’est !!!
Concernant ceux qui râlent dû au changement d’actionnariat, vous avez toujours la possibilié de faire le rachat vous même pour que les sociétés restent françaises. Toyota a une usine en France qui tourne bien que je sache. Alors, oui l’économie est mondiale, oui le chômage peut malheureusement monter mais le but de l’entrepreneur est de créer de la richesse et de l’emploi. Prenez des risques et créez votre entreprise (quitte à commencer dans 12m2 comme CT)… Vous aurez beaucoup de difficultés, parfois des échecs mais aussi de magnifiques réussites. Bon courage.

par Antoine, le 24 mars 2016 à 20h51. Répondre #

Félicitations ! Grace à votre vision et à la qualité de son execution vous ramassez le gros lot. C est une juste rémunération de votre talent. J espère que tous les membres de votre équipe en profitent. Bravo.
Maintenant si vous tenez le coup dans cette nouvelle ambiance, vous avez une opportunité unique pour intégrer le reseau britanique dans l appli puis d etendre capitaine train à l UK. Ce qui aurait été tres difficile. Et puis si l ambiance ne vous plaît plus, il y a les bus qui ont besoin d un captain bus….

par frederic, le 25 mars 2016 à 10h14. Répondre #

Un peu dégouté par cette fusion.
Moi qui achete sur Capitaine train pour :
– la simplicité
– l’ergonomie
– l’absence de publicité
– la rapidité
– MAIS en premier lieu car c’est une société française (contrairement à Voyages-SNCF.com qui est en réalité expedia donc américain)
Donc finalement, la société ne sera plus française … mais anglaise.
Je me rappelle encore d’une chronique sur France Info ou le PDG de Capitaine Train disait qu’acheter sur Capitaine Train, c’est « acheter français! » …

par Harry, le 25 mars 2016 à 18h56. Répondre #

Tout rachat entraîne de profonds changements, surtout pour le racheté…
Que vous ayez l’intention ou non de changer, ce n’est plus à vous d’en décider. La création de ce site et son développement sont à saluer, reste qu’il s’agit bien de la fin d’une belle aventure à la française qui se termine de façon très banale. Les dirigeants certainement formés sur le modèle – malheureusement unique – anglo-saxon n’ont en fait qu’appliquer une recette bien connue. Le passage de Capitaine Train à Captain Train était une première étape, le rachat l’aboutissement. Il ne reste plus maintenant qu’à finir de traduire le site en anglais et à retirer cette langue obsolète et anti-mondialisation qu’est le français.
Nul doute que les utilisateurs que nous sommes ont fortement contribué à ce résultat et nous en voilà récompensés. Les « Anglo-Saxons » récupèrent une plateforme efficace avec un fichier clients qu’ils vont pouvoir modeler et utiliser à bon escient, n’en doutons pas. Désormais nous achèterons nos Paris-Bordeaux, Lille-Lyon à une société Trainline basée à Londres, qu’importe qu’une annexe demeure encore quelque temps à Paris. Travaillant depuis de très nombreuses années avec les pays anglo-saxons je n’ai aucun doute quant à la suite de Captain Train. Et pour faire plaisir aux Afficionados de l’ultra-libéralisme :
Rule Britannia! Britannia rule the waves world:
Britons never, never, never shall be slaves.

par Richard, le 28 mars 2016 à 12h35. Répondre #

Ajoutez votre commentaire

Requis

Requis (caché)

Facebook

Twitter