Le point sur Captain Train

par Brice Boulesteix, le 22 août 2016 | 88 commentaires

Nous souhaitions vous donner quelques nouvelles et faire un petit point sur les mois écoulés depuis le rachat de Captain Train par Trainline, en mars dernier.

Pour le dire vite, les cinq mois qui se sont écoulés depuis le rachat ont été cinq bons mois pour Captain Train : nos ventes décollent, notre plan de conquête avance, et les équipes de Trainline nous ont très bien accueillis à chaque fois que nous avons fait le déplacement à Londres — on ne peut pas en dire autant de la météo locale.

Ce qui a été fait

En France

picture of captain train team in the metro

La campagne de juin dans le métro parisien

En France, nous avons pu mettre nos affiches dans le métro et dans les gares parisiennes pendant plusieurs semaines. Nous avons bien conscience que vous ne prenez pas le métro pour voir nos affiches, mais si le sujet vous intéresse, nous en avons fait un article.

En Europe

map of spain with railway network

Hola Renfe

En Europe, nous avons ajouté l’Espagne à la liste des pays dont nous vendons tous les billets de train. L’Espagne rejoint donc la France, l’Italie et l’Allemagne dans la liste des pays où notre site et nos applications peuvent vous être utiles au quotidien.

Ce qui reste à faire

Devenir Trainline

Depuis le rachat, les directeurs de Captain Train se déplacent partout avec deux lots de cartes de visite : certaines sont estampillées Captain Train, bien sûr, mais d’autres sont estampillées Trainline, histoire de peser dans les milieux anglais. Pour alléger leurs poches, soulager leur dos, et accessoirement pour n’avoir qu’une seule et même marque partout en Europe, nous avons décidé d’adopter le nom de Trainline.

À partir de la rentrée, Captain Train deviendra donc Trainline. Notre site et nos applications vont changer de nom et de couleurs, mais vous reconnaîtrez vite l’expérience Captain Train sous le vernis vert-menthe de Trainline. Nous n’avons pas prévu de bouger le moindre pixel, il s’agit d’un simple coup de peinture, pour que l’apparence des services Trainline soit la même des deux côtés de la Manche.

Ne pas faire n’importe quoi

Nous faisons désormais partie du groupe Trainline, certes, mais notre mission et nos valeurs ne changent pas. Nous allons continuer nos efforts pour devenir le site préféré des Européens qui souhaitent acheter des billets de train. En clair, tout ce qui nous tenait à cœur du temps de Captain Train reste plus que jamais d’actualité avec Trainline. Comme nous, les Anglais souhaitent simplifier la vente de billets ; comme nous, ils entendent bien promouvoir le train ; et comme nous, ils veulent conquérir l’Europe — au sens géographique du terme en tout cas.

En voiture

Un nouveau chapitre s’ouvre pour Captain Train. La fusion avec Trainline nous aide à faire ce que nous avons toujours voulu faire : devenir le plus grand guichet d’Europe.

Merci pour votre lecture. Si vous avez des questions ou des commentaires, nous aimerions les entendre, laissez-nous donc un petit mot ci-dessous ou envoyez un e-mail à guichet@trainline.fr.


88 commentaires

Que va-t-il arriver à l’app Captain Train sur l’App Store UK, où il existe déjà l’app Trainline de chez Trainline ?

par Pierre Riteau, le 22 août 2016 à 10h44. Répondre #

Nous publierons un article plus complet à la rentrée, qui détaillera toutes les joyeusetés impliquées par ce changement de nom. Mais comme vous vous en doutez, le jonglage entre les différents « stores » demande un peu de gymnastique.

par Brice Boulesteix, le 22 août 2016 à 11h03. Répondre #

Dites bonjour à Grosquick et M. Malabar de ma part :'(

Pour moi, vous resterez le Capitaine Igloo (y’a que ce capitaine qui vient à mon esprit) du train.

Vous êtes cools, vous êtes forts, mais c’est triste tout ça 🙁

par H, le 22 août 2016 à 14h06. Répondre #

Une partie de Captain Train s’envole…
À travers votre nom, vous véhiculiez l’idée que vous étiez les meilleurs vendeurs de billets. Ça pouvait paraître arrogant de l’extérieur, mais il suffisait d’utiliser le service une seule fois pour comprendre que la qualité de votre service était à la hauteur de votre nom.

J’espère que l’adoption de ce nouveau nom ne vous fera pas oublier votre identité 🙂

par T, le 22 août 2016 à 14h27. Répondre #

Merci pour votre soutien.

par Brice Boulesteix, le 23 août 2016 à 8h46. Répondre #

Bauf, une déception tout de même, une fusion est la réunion de 2 égaux, je parierai plutôt pour le terme d’absorption. Nous n’en sommes qu’à la mastication, nous verrons ce qu’il restera de l’esprit Captain Train après le digestion. Je vous laisse filer la métaphore…

par PENNEC, le 22 août 2016 à 15h01. Répondre #

Très fin 👍

par Antwan, le 23 août 2016 à 8h02. Répondre #

Un peu dommage de changer de nom quelques semaines après une campagne d’affichage !

par zato, le 22 août 2016 à 15h04. Répondre #

Malgré ce language rassurant, j’ai du mal à cacher ma déception et mon inquiétude. Voilà, c’est dit.

par Camille, le 22 août 2016 à 15h43. Répondre #

Déjà le changement de logo m’était resté en travers de la gorge (d’ailleurs ça coince toujours ^^), mais là vous venez de m’achevez… Trainline. Passer de Captain Train à ce truc tout flasque…
Pourtant il y avait tout pour faire une marque fun et attachante, avec cet humour et ce ton sympa que l’on retrouvait dans vos écrits.
Ça donne pas envie votre truc dommage.

par seb, le 22 août 2016 à 15h43. Répondre #

Une belle réussite francaise vendue à un poids lourd britannique appartenant au deuxième fond d’investissement au monde, américain. Non non, vous ne vendez pas votre âme au diable, vous la gardez ! #bigjoke

par V, le 22 août 2016 à 16h01. Répondre #

What a deception et quelle déception…

par Erio, le 22 août 2016 à 16h06. Répondre #

Déçu, mais bon c’est votre boite, vous faites bien ce que vous voulez. Votre prose de communication a de plus en plus de mal à cacher ce qui semble être une perte d’identité et de contrôle comme dit un commentaire ci-dessus. Tant que le service suit, je continuerais à être client chez vous, mais je vais de moins en moins être attaché à votre entreprise et moins enclin à vous recommander.

par Pierre, le 22 août 2016 à 16h24. Répondre #

Déçu … Pourquoi ? Parce que le site de Trainline est un enfer avec des pubs à gogo etc à l’opposé du votre …
Une fusion aurait pu apporter la vente des billets anglais sur Captain et continentaux sur Trainline dommage …

par Arthur, le 22 août 2016 à 16h45. Répondre #

Bon, ben… On reparle de tout ça dans 2 ans (moins au rythme où vont vos changements d’identité). Je parie qu’il ne reste rien de Capitaine Train, avec un beau call center très loin dans le monde pour unifier le service, des dev back-end très loin de la sncf et de ses malheureux usagers… Bref une boite comme une autre, avec la finance boursicotière derrière.
Ceci étant, pour tenir et se développer, c’est sans doute inévitable… Et ne niez pas, les nouveautés sur le services et les apps sont quasi au point mort depuis des mois (l’achat d’abonnement coincé sur une page orpheline du site, pas accessible facilement sur écran mobile et toujours pas capable de mettre à jour les infos d’abonnement sur le compte… C’est un exemple.)

Dommage que le mariage avec trainline entraine la disparition de capItaine train. Dans votre couple, on voit qui tient la culotte.
Dommage, capitaine train c’était bien… Mais bon, après tout, ce n’est qu’une agence pour acheter des billets.

par Franck W., le 22 août 2016 à 16h59. Répondre #

Au jeu de la science-fiction, nous pourrions aller très loin. Si l’on se concentre sur le réel, on voit que nous avons fait des efforts pour mieux travailler avec Trainline au cours des derniers mois, et il est indéniable que nos autres projets en ont souffert. Il serait malhonnête de notre part de prétendre le contraire. Mais à terme, les forces de Trainline et leur expertise dans certains domaines pourraient nous faire gagner du temps, donc c’est sans doute un mal pour un bien, au total. Dernière chose, quand vous achetez un abonnement SNCF, nous l’ajoutons désormais directement à votre passage, nous avons donc fait un peu mieux sur ce point, même s’il reste encore du travail, je vous l’accorde.

par Brice Boulesteix, le 23 août 2016 à 8h59. Répondre #

Où comment prendre le mauvais aiguillage pour devenir plus gros, plus rentable, plus insipide. Déception. #RIPCaptainTrain

par seb, le 22 août 2016 à 17h00. Répondre #

Tous ces commentaires me semblent aller bien vite en besogne ! Vous vous attendiez à quoi après le rachat ? Qu’ils allaient garder deux sites distincts proposant les même services ? Évidemment qu’une fusion des sites et applications (qui commence là par l’adoption d’un nom unique) aller arriver ! La seule chose qu’on peut dire pour le moment c’est qu’on peut préférer le nom « Captain Train » à « Trainline ».
Après en déduire que l’esprit de CaptainTrain a disparu ça me semble bien difficile. Sur quoi ça se base ? Le site est toujours super rapide, sans pubs, agréable à utiliser et le service client rapide…

par Basile, le 22 août 2016 à 17h08. Répondre #

J’en suis toujours a les appeler Capitaine Train.
Je fais parti des ‘premiers’ inscrit, découvert je ne sais plus ou, à l’époque ou VoyageSNCF, c’était vraiment nul (c’est vraiment mieux maintenant).

En général, ‘on’ commence a ne garder qu’un seul nom, puis qu’un seul backend, puis qu’un seul frontend, puis qu’un seul service client.
Bref, Wait&See, mais le changement de nom d’augure rien de bon, ca sans réel intérêt à part réduire les couts.

par Arnaud, le 22 août 2016 à 17h18. Répondre #

J’espère que vous leur apporterez votre fraicheur et votre expérience conso, parce que le site de trainline est plus que vieillot ! Hop hop hop, au boulot !

par Adrien SCHWARTZ, le 22 août 2016 à 17h26. Répondre #

Merci pour votre commentaire Adrien.

par Brice Boulesteix, le 23 août 2016 à 8h52. Répondre #

Espérons que votre techno soit bien supérieure à celle de trainline et que vous l’emportiez 😉 Car un changement de nom, on s’y fait, mais on est surtout là pour l’expérience. Si captaintrain.com devient trainline.com ça me va.

Et puis d’abord, c’est quoi ce site thetrainline.com ? Ca date de l’époque de thefacebook.com ? 😉

par Tristan, le 22 août 2016 à 18h05. Répondre #

Et allez… Comme quoi c’était trop beau, un site fonctionnel, simple, rapide, une équipe cool… Peut-être trop facile ? Fallait forcément rajouter de la daube par dessus ? C’est vrai quoi, rendre la vie des gens plus facile, faut pas déconner… Ça commence par un rachat, puis quelques modifs par ci là.. Et de fil en aiguille vous finissez par tuer l’âme de votre service. Quand un dictateur veut s’accaparer un pays, il commence par en détruire la culture. Avec ce nom sans âme, vous venez de dégommer votre identité. C’est le début de la fin pour vous, peut être pas en termes de chiffre d’affaires, mais de communauté, d’image. Vous n’avez plus aucune crédibilité à mes yeux. Et le nom « Trainline » ne s’affichera jamais sur mon iPhone. Je préfère encore SNCF, au moins c’est français.

Comme quoi l’argent ça détruit tout, même trois ingénieurs bourrés de talent.

Dommage.

par Thomas, le 22 août 2016 à 18h59. Répondre #

L’argent détruit tout d’abord quand il n’y en a plus !

par Manuel, le 6 septembre 2016 à 16h07. Répondre #

Vraiment dommage, mais c’est le sort réservé à ceux qui se font racheter. Pour l’instant ça va.. mais l’an prochain, vous vous ferez dégager par un auditeur anglo-saxon, et nous les clients, nous serons tristes de retourner à l’enfer « voyages…com » . Ceci lâché, restons optimistes !

par Renatodug, le 22 août 2016 à 19h09. Répondre #

Rien ne va changer, mais tout change petit à petit.

par Nicolas, le 22 août 2016 à 20h14. Répondre #

Est ce que la recherche de « Sainté » continuera au moins de remonter Saint-Etienne Chateaucreux ?

par Stéphane, le 22 août 2016 à 20h41. Répondre #

C’est la question du moment Stéphane. Tant qu’il restera des Stéphanois dans l’équipe, j’aurais tendance à vous répondre que oui, la fonctionnalité cachée demeurera.

par Brice Boulesteix, le 23 août 2016 à 8h36. Répondre #

Je partage les commentaires ci-dessous. On est loins de l’indépendance entre les deux entités annoncées il y a quelques mois. Et au dela de la perte d’image et de valeur liée au nom, c’est à mon sens une erreur marketing : A l’heure de la délocalisation à outrance, le citoyen lambda ayant le choix entre un site au nom anglais et un site francais, même lourd, risque de préférer le site français avec les garanties que l’on pense avoir avec dans inconscient des gens.
Prenez donc garde à l’erreur que vous risquez de faire…
Garder Capitaine Train et Captain Train en sous marques de Trainline aurait sans doute mieux marché. (genre un logo « Captain Train membre du groupe Trainline »)
RIP

par Etienne, le 22 août 2016 à 21h50. Répondre #

Super évolution ! Ce qui compte c’est le service que vous rendez :). A ce titre, avez vous enseigné des choses à Trainline ou n’est-ce qu’une simple stratégie fusion/acquisition de leur part? Leur page est nettement moins propre que la votre et leur app n’est pas mal mais je préfère la votre. J’imagine que vous avez déjà pensé à une ergonomie commune ?

par Jean, le 22 août 2016 à 22h57. Répondre #

Merci pour votre soutien Jean. Pour vous répondre, si Trainline savait vendre des billets de train en Europe continentale, ils n’auraient sans doute pas choisi de nous racheter. Enseigner est un bien grand mot, mais disons que les équipes britanniques de Trainline ont à cœur de bien faire et cherchent à comprendre au mieux les attentes de nos clients dans toute l’Europe. À terme, l’objectif est simple : proposer un seul et même guichet pour la vente de billets en Europe, il y aura donc un jour une ergonomie commune, oui, si nous faisons bien notre travail d’ici là.

par Brice Boulesteix, le 23 août 2016 à 8h50. Répondre #

OK, il y a du travail ! L’expérience utilisateur de captain train est vraiment trop belle pour être abandonnée (d’ou la déception des gens ici). Je pèse mes mots, vous avez des choses à enseigner en terme d’ergonomie ! Keep up 🙂

par Jean, le 23 août 2016 à 11h50. Répondre #

Merci pour vos encouragements Jean.

par Brice Boulesteix, le 29 août 2016 à 8h06. Répondre #

Comme je le prévoyais lors du rachat de Capitaine Train par ce fonds financier américain, la fin est proche pour cette très belle agence.
Heureusement que VoyagesSNCF a fait des progrès, on va retourner les voir bien vite. Vous aurez au moins favorisé l’amélioration du site de vente de la SNCF, c’est très fort ! Et champagne pour ceux qui ont gagné le jackpot dans l’histoire, et tant pis pour les clients, dont je suis depuis la première heure.

par baritono, le 22 août 2016 à 23h01. Répondre #

D’ailleurs, deux des trois cofondateurs ont quitté le navire, non ?

par Nicolas, le 23 août 2016 à 8h28. Répondre #

Oui, Martin et Valentin, qui ont co-fondé Capitaine Train avec Jean-Daniel en 2009, sont partis au début de l’année 2015, pour se lancer dans la bière. Vous pouvez suivre les aventures de leur brasserie sur Facebook : https://www.facebook.com/BrasserieMarlentin.

par Brice Boulesteix, le 23 août 2016 à 10h57. Répondre #

Bon, je vais faire tâche dans les discussions, mais je n’ai pas pu m’empêcher de relier ce commentaire à celui de Thomas plus haut ; je m’explique.
Inconsciemment, j’ai tronqué sa dernière phrase et ai lu « Comme quoi l’argent ça détruit tout, même trois ingénieurs bourrés… »
Il manque « de talent », qui vient en-dessous…
Et là je me dis qu’en fait, c’était peut-être pas tout-à-fait faux de lire ça comme ça ! 😀

par Allie, le 24 août 2016 à 12h38. Répondre #

Je ne peux que partager l’ensemble des commentaires déçus !!
Je suis de ces utilisateurs inscrit depuis 4 ans environ, depuis la beta sur invitation, de ces utilisateurs qui AIME notre « Capitaine » et qui a eu chaque version beta de l’app iOS depuis la toute première qui était en noir et blanc.

– Le changement de logo… Ok why not mais pas forcément utile et on a perdu le visage souriant de la ptite loco.
– Le changement de nom pour perdre le côté French Touch, passe encore 😕
– Le rachat par Trainline, là ca commence a faire beaucoup !
– Le changement de nom et d’identité visuelle là s’en est trop !

Cela m’énerve car vous êtes en train de perdre tout ce qui fait que l’on vous aimait… Vous allez perdre une communauté fidèle pour, certes, plus d’utilisateurs, mais infidèles !

Et le discours du « rien ne vas changer » qui se révèle être un mensonge (peut-être pas volontaire de votre part) me rappelle le slogan d’Apple sur l’iPhone 6s « Une seule chose a changé. Tout ». Oui car tout change ! Mais pas en bien !

On voit bien qui porte la culotte et vous domine clairement. Car faire une campagne d’affichage aussi importante que celle de Juin pour changer de nom 2 mois de plus tard, c’est pas la meilleure des stratégies !

Vous êtes en train de vous faire bouffer par Trainline et ça ne me surprend pas mais me déçois énormément et m’agace vraiment !

C’est à mon avis le début de la fin d’une belle histoire 😢
Je t’aimais pourtant, mon « Capitaine » … 💔

par Thibault Le Cornec, le 23 août 2016 à 0h36. Répondre #

Quel dommage ce changement de nom. Captain Train était une marque si sympathique…. Je partage à 200% l’avis de Thibault Le Cornec. La marque faisait partie de l’attrait, de l’identité… Je resterai utilisateur car c’est vraiment le meilleur des services de billetterie de train mais je n’aurai plus ce petit plaisir de confier mes voyages à mon Captain Train ! Trainline, franchement ça ne fait pas rêver… Ca ne fera plus que « fonctionner » Et même si vous minimisez cette étape, le nom, la marque reste un repère… et la on va se perdre…

par ilexis, le 23 août 2016 à 22h38. Répondre #

Pour avoir suivi l’aventure Capitaine Train depuis quasiment le début, je suis un peu déçu que le nom change. Le nom Capitaine Train incarne pour moi le service que je connais bien et qui m’a tant servi, Trainline ne revêt pas du tout cet aspect pour moi : je ne les connais pas et leur site web actuel me rappelle les heures sombres où j’ai du commander sur Voyages-SNCF.

Vous déteniez déjà les différents contrats avec les différents transporteurs européens vous êtes connus sous le nom de CaptainTrain partout où vous vous êtes implantés ; Trainline eux sont restés cantonné à l’UK, le changement de nom plus de sens si Trainline devenait CaptainTrain !

Je pense que je verserai ma petite larme lors du changement, un peu parce leur vert pique encore pour l’instant :'( (demandez donc à l’équipe VDM ce qu’il se passe quand on change la couleur d’un site :p)

par Aurélien, le 23 août 2016 à 0h52. Répondre #

Faire passer la pilule sans aucun amour propre/amertune/nostalgie et avec une ridicule pirouette « pour alléger leur poches », vous tombez vraiment de plus en plus bas…

Même le changement de design du site web en 2014 a donné lieu à plus de remords. C’est triste.

par Antwan, le 23 août 2016 à 8h01. Répondre #

Reste plus qu’à aller se bourrer la gueule à la brasserie Marlentin.

par Antwan, le 23 août 2016 à 8h10. Répondre #

Nous faisons désormais partie du groupe Trainline, nous prenons donc le nom Trainline, pour proposer à terme un seul et même point de vente en Europe. Je ne vois hélas pas ce que nous pourrions dire de plus. Est-ce un mal ? Un bien ? C’est ainsi. Je comprends votre déception et je ne vous cache pas qu’il nous est aussi difficile de dire adieu au nom qui nous a porté jusque là. Si cela peut vous rassurer, nous ne vivons pas sous cloche et quand nous parlons à nos clients, c’est-à-dire à des gens comme vous et moi, nous nous rendons bien compte que l’expérience d’achat sur Captain Train compte bien plus pour eux que notre identité visuelle ou notre nom. Or nous nous attachons à ce que notre expérience d’achat ne change pas. Les équipes britanniques de Trainline souhaitent même progresser en la matière. Nous verrons donc bien si le résultat final vous satisfait ou pas, mais pour le moment, hormis un changement cosmétique, l’influence de Trainline sur notre ergonomie — c’est à dire notre cœur de métier — demeure très discrète.

par Brice Boulesteix, le 23 août 2016 à 8h44. Répondre #

je continue à vous faire confiance et accrochez vous à votre super service client !! Pour ce qui est du nom, je mettrai CapitaineTrain comme nom de bookmark et je fermerai les yeux pour le reste :).
Mais j’imagine que c’est encore plus dommage pour vous que pour nous ….

par tgo, le 23 août 2016 à 21h15. Répondre #

Courage Brice pour éteindre le feu. 95% des commentaires sont teintés d’inquiétude, et seulement 2% des gens commentent.
Voilà voilà.

par Antwan, le 24 août 2016 à 7h02. Répondre #

Ce qui est cocasse : https://blog.captaintrain.com/11386-captain-train-trainline#comment-76239

par Nicolas, le 23 août 2016 à 8h30. Répondre #

Je reste en wait and see mode. Captain c’est captain, trainline c’est qui ?
M’enfin bon, au pire voyage SNCF n’est pas si mauvais que ca et ce grace a vous.
Wait and see (un fan de votre pragmatisme que vous perdez de tt evidence en changeant de name 2 mois apres cette campagne offline)

par Lucas, le 23 août 2016 à 12h02. Répondre #

La suite de l’histoire ? Trainline décide que l' »obsession du service client » qui faisait la marque de Capitaine Train n’est plus une priorité et que l’absence de pubs et la sobriété du site sont un manque à gagner, et décide de mettre un terme à ces fantaisies qui rabotent les bénéfices que Trainline est en droit d’exiger sur le marché continental. Ils chargent l’équipe de communicants de feu Capitaine Train de faire passer la pilule aux derniers aficionados au travers de posts Facebook et d’articles de blog, sur le thème : « tout ça c’était bien beau mais c’était pas rentable, sans les levées de fonds ça n’aurait jamais été possible, et puis c’est important de diversifier notre offre, etc. »

Ce fut tout de même une belle aventure ! Bravo à ceux qui y ont pris part ! (utilisateur depuis 2012, je m’inclus dedans 😉 )

par Jef, le 23 août 2016 à 12h22. Répondre #

Très déçue également de perdre une marque attachante avec une identité forte pour cet insipide Trainline. Je suppose que « c’est le jeu », et c’est triste. Comme je l’avais dit au moment de l’annonce du rachat, je n’arrêterai pas d’utiliser votre app tant qu’elle m’apportera ce que j’étais venue y chercher, i.e. un service exceptionnel, mais il y a forcément un peu d’amertume quand on vous a suivi depuis le début, et d’inquiétude à l’idée de devoir retourner sur voyages-sncf (qui, sans doute inspirée par vous, est tout de même moins pourrie aujourd’hui qu’hier).

Anyway, vous oublierez bien vite la rancœur des fans de la première heure quand elle sera enfouie sous vos milliers de nouveaux utilisateurs. Bien du courage à vous !

par Marie, le 23 août 2016 à 12h35. Répondre #

Bonjour la fusion !

Chez eux : « Travelling to Europe?
Please visit our European Rail page. » comme link.

Chez vous : « Les billets pour les trajets à destination de ces gares sont en vente sur trainline.com. »

Faut pas non plus se voiler la face. Ils vous supprime votre nom, votre identité, et même dans leur communication publiques vous leur appartenez.

Je pleurerais CapTainTrain.

par Pilou, le 23 août 2016 à 13h36. Répondre #

Vous avez prouvé qu’une marque se créé d’abord par la qualité du service rendu et par le service client. Cette belle marque, qui commence tout juste à sortir des milieux geeks, vous aviez décidé de la présenter au grand public avec une belle campagne.

Et à ce moment là, vous mettez au placard ? C’est vraiment dommage.

par Fourmi Kichante, le 23 août 2016 à 17h05. Répondre #

Il faut être honnête : ce n’est pas vous qui avez décidé de prendre le nom de Trainline, ça vous a été imposé contre votre gré.

C’est soit ça, soit vous nous avez menti les yeux dans les yeux il y a cinq mois. Je cite Jean-Daniel : « Le nom Captain Train reste ». Je crois que vous ne nous avez pas menti, qu’il y a encore trois mois vous ne saviez pas qu’on vous obligerait à changer de nom, et que vous l’avez mauvaise aussi.

Alors s’il vous plaît, arrêtez de nous promettre des choses que vous n’êtes de toute évidence plus en aucune capacité de garantir. Ça fait encore plus mal.

par KPM, le 23 août 2016 à 17h53. Répondre #

Changement de nom ? Nostalgique mais on peut comprendre, ça peut se défendre… Mais soyons clair, en ce qui me concerne la pub est une ligne rouge : une seule, même « bien » placée et c’en est fini de mon expérience captain. C’est partie intégrante de votre identité

par Krabs, le 23 août 2016 à 20h33. Répondre #

Quel dommage ce changement de nom. Captain Train était une marque si sympathique…. Je partage à 200% l’avis de Thibault Le Cornec. La marque faisait partie de l’attrait, de l’identité… Je resterai utilisateur car c’est vraiment le meilleur des services de billetterie de train mais je n’aurai plus ce petit plaisir de confier mes voyages à mon Captain Train ! Trainline, franchement ça ne fait pas rêver… Ca ne fera plus que « fonctionner » Et même si vous minimisez cette étape, le nom, la marque reste un repère… et la on va se perdre…

par ilexis, le 23 août 2016 à 22h39. Répondre #

L’idéal ça serait quand même d’assumer que vous êtes en train de vous faire bouffer tout cru et que petit à petit, la qualité de votre service qui a fait votre réputation va se dégrader pour finalement rejoindre celle des services sans âme contre lesquels vous vous êtes battus depuis le lancement. Là vous êtes ridicules à faire comme si c’était normal, que y a aucun problème, alors que y a encore 4 mois votre fondateur affirmait avec tout le charisme et toute la fermeté du monde que votre nom ne bougerait pas.

Et puis bon, sincèrement hein, de vous à moi, aujourd’hui ils vous imposent leur nom, puis leur identité, ensuite la charte graphique, puis d’un coup en apparence c’est plus un service français, etc. A partir de ce constat, expliquez moi concrètement comment demain ils n’arriveront pas à vous imposer leur technologie et leur front ? C’est la suite logique, vu que de toute évidence vous n’avez pas votre mot à dire.

Mais bon, je suis là je diverge, j’essaye de persuader, de débattre… alors qu’au final, que sont toutes ces considérations face à une carte Platinum, des actions et une nouvelle voiture ? J’imagine que ceux qui tiennent les rennes doivent bien rire derrière leurs écrans à lire les commentaires de ce post.

Et puis en mettant tout ça de côté, ce qui me dégoûte le plus c’est que pendant 7 ans vous avez joué les gens sympas sur votre blog et ailleurs, « nous on est différents, on fera pas comme les autres vous verrez, nos devlogs sont cools parce qu’on est dans l’air du temps, on est transparents, avant-gardistes, on donne des leçons à notre concurrent alors que sans eux on n’existerait pas, et blablabla ». Tellement décevant.

Je dirais pour finir que je tends à espérer que vous pensez la même chose que votre communauté mais que vous êtes obligé de la fermer et de faire bonne figure. Ca me conforterait dans l’idée que je me suis pas fait avoir une fois de plus par une entreprise qui se revendique comme « différente ».

Sur ce, adieu, le passage à « Captain Train » était pour ma part votre dernière chance.

par Calypso, le 23 août 2016 à 22h55. Répondre #

Et ben, après une fouille dans mes emails, celui que j’avais reçu de CapitaineTrain, en Avril 2011, contenant le précieux code d’invitation, et le beau texte : « Pas de publicité, pas d’avion, pas d’hôtel, juste du train »

par Arnaud, le 24 août 2016 à 10h47. Répondre #

Un peu rudes tous ces commentaires. Déçus on l’est tous, of course. Mais faudrait pas oublier malgré tout que CaptainT c’est certes une bande de joyeux luron(e)s mais aussi une entreprise, qu’il y a des contraintes de business, de financement de croissance etc. Qui peut dire ce qu’aurait été l’avenir de CT sans ce rachat ? Quelles perspectives à moyen terme ? Pas simple de gérer une boîte dans un contexte concurrentiel. Un peu facile de tirer sur l’équipe. Je connais pas Trainline, mais des gens sympas comme chez CT il y en a aussi en Angleterre non ?
Bref, wait & see, et courage pour faire valoir votre bagage / expérience / vision / expertise / French spirit etc.

par tchou-tchou, le 24 août 2016 à 19h06. Répondre #

Certes. Moi-même, j’étais méfiant mais conscient de cela : https://blog.captaintrain.com/11386-captain-train-trainline#comment-76275
N’empêche que c’est un peu triste, on peut craindre le pire, et la seule réponse est une promesse naïve alors qu’ils n’ont plus le contrôle.

par Nicolas, le 25 août 2016 à 21h28. Répondre #

Que dire… Déçu qu’une marque aussi forte disparaisse au profit de trainline aussi insipide que du tofu. Quelle idée aussi de faire une campagne de pub pour finalement changer de nom…
Je suis aussi triste pour vous qui allez vivre des jours sombres… There is always an hidden plan. Évidemment ils ne vous l’ont pas encore révélé.
Bon courage et adieu capitaine train.

par Alain, le 24 août 2016 à 21h30. Répondre #

Bien évidemment je suis aussi un peu triste de voir la marque Capitaine Train disparaître. Mais je trouve les commentaires ici extrêmement durs et tellement français, pour l’instant tout fonctionne alors pourquoi penser que la qualité de service va forcément se dégrader?
On jugera sur pièce dans quelques mois si c’est le cas non? Et puis remettez vous, le rachat a été fait par une entreprise Anglaise. Le Royaume-Uni est un pays frontalier, membre de l’UE (pour l’instant), je ne vois pas ou est le problème, ce n’est pas comme si CaptainTrain avait été racheté par une entreprise Chinoise…

par Fabien, le 25 août 2016 à 11h33. Répondre #

C’est vrai, tout fonctionne pour le moment. Alors espérons, mals ça n’empêche pas d’être pessimiste. Trainline elle-même, si j’ai bien compris, appartient à un fonds de pension américain. On sait bien que les fonds de pension, quelque soit leur nationalité, ne cherchent pas la qualité de service ni le développement de l’entreprise mais uniquement une grosse rentabilité à court terme… Je ne fais pas de science fiction mais gros utilisateur de train (au moins un AR par semaine) c’est la première fois que je réenvisage une future rebascule sur voyages-chose…

par Franck, le 25 août 2016 à 14h32. Répondre #

Cela ne sert pas à grand chose, certes, mais mieux vaut réagir maintenant que lorsque ce sera trop tard ; même si ça l’est sans doute déjà.

par Nicolas, le 25 août 2016 à 21h31. Répondre #

Vous devenez Trainline… Bon, OK, pourquoi pas. Au Royaume-Uni ils ne valent pas vraiment mieux que d’aller directement sur le site des compagnies de train (genre Virgin Trains ne fait certaines promotions que si vous passez par eux).

Mais la question que tout le monde se pose : une fois la fusion effectuée, quid des notes de version délirantes ? Je suis encore mort de rire de l’interview du bug de paiement ! Il faudrait voir à ce que ça reste !

par Plasrivore, le 25 août 2016 à 15h54. Répondre #

Tant que l’equipe restera composee de gens qui connaissent bien le train en France (et en Europe) et a l’ecoute des clients, je dirais qu’il n’y a pas trop de raison de s’inquieter. Mais on peut evidemment craindre que l’important changement de nom soit le signe d’une restructuration.

par parisse, le 25 août 2016 à 18h17. Répondre #

Déçu… pas encore (si, quand même, je préférais déja avoir affaire à une bande de jeunes ingénieux français qui faisaient la nique à la SNCF, plutôt qu’à un fond d’investissement)

Inquiet… oui mais j’attend la bascule, on aime bien crier au loup !

Par contre, à la première pub qui apparaîtra sur le site, ou à la première proposition de combo « billet + hôtel + voiture de loc ».. je solde les chèques vacances que j’ai en « portefeuille capitaine train » et je supprime l’app.

Mais à ce moment là je pense qu’il y aura bien un malin pour créer un « chauffeurdetrain.com » tout simple et tout joli.

par Romain, le 25 août 2016 à 18h22. Répondre #

Bon ok, mais la vraie question, c’est: est-ce qu’on garde les notes de version ? Parce que ça, ÇA, je supporterais pas qu’on me l’enlève.

par Thomas, le 25 août 2016 à 20h16. Répondre #

Ça disparaîtra forcément aussi. Indépendamment du rachat, plus on grossit, moins on peut se permettre de choses, plus il faut être sérieux et consensuel.

par Nicolas, le 25 août 2016 à 21h33. Répondre #

Nous préférons ne rien promettre à ce niveau là, mais nous aurions plus à perdre qu’à gagner à les supprimer.

par Brice Boulesteix, le 29 août 2016 à 8h10. Répondre #

Franchement que vous deveniez le plus grand distributeur d’Europe, j’en ai un peu rien à faire.
Je préférerai que vous soyez un peu plus attentionné avec vos clients. Je suis très déçu que vous n’ayez pu résoudre mon problème récent en prenant le remboursement à votre charge (vous le retrouverez facilement avec mon adresse émail). Je pensai qu’en passant par une agence en tant que client hebdomadaire, il y aurait une écoute en cas de problèmes mais c’est comme la SNCF, pour vendre ça va mais ça s’arrête là

par Erwan, le 30 août 2016 à 13h07. Répondre #

Bonjour Erwan, je comprends votre déception. Comme nous vous avons répondu par e-mail, nous vous avons écouté et nous avons fait tout ce qui était possible de notre côté pour vous sauver la mise, à savoir, envoyer une réclamation pour plaider votre cause auprès de la SNCF — les agences de voyage ne font pas toutes ça. La SNCF nous a répondu par la négative. C’est moche, mais c’est ainsi. Nous ne pouvons hélas rien faire de plus. Croyez-moi, nous aimerions vous rembourser 1000 fois votre billet, mais si nous commençons à faire des gestes commerciaux pour couvrir des erreurs dont nous ne sommes pas techniquement responsables, nous mettons la clef sous la porte à la fin de la semaine. Nous ne sommes pas parfaits, il nous arrive d’avoir des bugs, chose que nous assumons, mais dans votre cas, notre site a correctement fait son travail. Vous avez fait une erreur dans la date, cela arrive à tout le monde, je vous l’accorde, mais nos poches ne sont hélas pas suffisamment profondes pour que nous puissions vous couvrir sur ce coup.

par Brice Boulesteix, le 31 août 2016 à 18h21. Répondre #

Bonjour

Un petit tour sur le site Trainline UK pour se rendre compte que l’experience utilisateur est DESASTREUSE !!!. A coté Voyages-SNCF c’est Top !!!
Alors que votre navigation est LA raison pour laquelle on vous fait confiance

C’est à ca que va ressembler bientot le site CaptainTrain ???

Rassurez nous.
Si c le cas, retour sur la SNCF (à contre-coeur).

J

par Jerome, le 30 août 2016 à 16h50. Répondre #

Je ne peux rien vous promettre Jérome et personne ne peut dire à quoi ressemblera la plateforme commune à Captain Train et Trainline. Ce que je peux vous dire, pour tenter de vous rassurer, c’est que Trainline n’aurait rien à gagner à ruiner l’expérience d’achat qui a fait notre succès.

par Brice Boulesteix, le 31 août 2016 à 18h05. Répondre #

Je viens de découvrir l’apparence du site de trainline. J’ai fermé la page dès que sa laideur s’est affichée sur mon navigateur ! Il est urgent d’envoyer les graphistes et les web-designers de Captain Train chez trainline !
Bonne Idée la fusion ! Une seule plateforme commune est bien plus puissant !
Garder une apparence flat et simple. Bien qu’il soit très complet ne prenez pas exemple sur l’ergonomie de Citymapper.
Marc

par Marc, le 30 août 2016 à 22h52. Répondre #

Merci pour vos encouragements Marc. Si vous avez une adresse IP française, il est probable que vous soyez tombé sur l’ancienne page d’accueil de The Trainline, qui a été remplacé par une nouvelle version, plus moderne.

par Brice Boulesteix, le 31 août 2016 à 18h02. Répondre #

Oui je suis retourné sur la version anglaise elle est effectivement plus jolie. Mais Captain Train fait quand même mieux : il y a moins de texte « parasite » !!
Merci pour vos services, soyez les meilleurs !

par Marc, le 31 août 2016 à 20h55. Répondre #

Je viens de découvrir le rachat. Je trouvais Captain Train sympa. Pas convaincu de la démarche : vendre son âme aux anglais…
On verra, mais si ça tourne au vinaigre je retournerai chez voyages-SNCF qui au moins sont français (enfin je crois)

par Martial, le 31 août 2016 à 21h07. Répondre #

Très déçu par ce rachat, je n’ai pas envie d’engraisser un fonds de pension américain, donc à la première déception je pars, comme tout le monde c’était cet esprit indépendant impertinent et avant-gardiste qui me plaisait, si c’est pour donner de l’argent à une multinationale, bah autant le donner directement à la Sncf

par Éric, le 31 août 2016 à 22h30. Répondre #

oh là là … quelle nouvelle! C’est vrai que troquer un nom sympa contre une floche … ça va être duraille! Capitaine train ça me faisait penser au capitaine Flame de mon enfance, alors que trainline ça me fait penser à rien; en plus avec l’accent français…pfff
Mais bon je vais rester quand même: je n’ai eu que des motifs de satisfaction, voire de rigolade avec vous; je n’ai pas le souvenir d’un seul problème malgré le nombre de billets que j’ai acheté chez Capitaine Train, puis Captaintrain. Comme il m’arrive aussi de prendre le train chez nos amis anglais ou belges ça devrait me faciliter la vie! Mais essayez de garder quand même ce qui fait votre spécificité et que tous les « gros » ont perdu: la proximité avec le client. Je me souviens que, pour une raison que j’ai oubliée, l’un de vous nous avait porté un billet en main propre en gare de Lyon Pardieu (Jonathan?). C’est vrai que c’était il y a longtemps, mais je ne connais aucune autre compagnie qui ai fait ou fasse ça.
Je pense que c’est ça qui va être votre challenge et va faire toute la différence.
Je vous fait confiance! Vous êtes une super équipe!

par Florence, le 31 août 2016 à 22h45. Répondre #

Merci Florence ! C’était bien moi, je ne vous ai pas oublié. 🙂

par Jonathan Lefèvre, le 1 septembre 2016 à 10h54. Répondre #

Un peu déçu quand même…Déjà passé de « Capitaine Train » à « Captain Train » pour faire plus « international », c’est une groupe qui rachète ce site simple, original et surtout français.

Certes c’est très bien pour votre société qui grandit mais tous ces rachats qui ne font que faire disparaitre l’origine française de nos sociétés sont un peu inquiétants car au final, la crainte est de retrouver, un jour ou l’autre, un site de réservation de billets comme les autres car on le sait bien, le poids du marché français et ses caractéristiques particulières ne seront pas prioritaire pour un grand groupe européen…

J’espère toutefois être encore surpris par votre site qui est vraiment top 😉

par David, le 1 septembre 2016 à 15h29. Répondre #

Je pense que le bénéfice d’avoir une marque unique est en fin de compte assez faible, mais si ça fait plaisir au directeur marketing de trainline c’est déjà beaucoup! Comme (gros) client chez vous, je suis prêt à faire cette concession, même si la marque Capitaine Train était franchement sympa. En revanche, j’espère pour vous (et pour moi) que vous n’allez pas migrer sur la plate-forme trainline, qui est beaucoup moins performante que la vôtre. Dans ce cas je repasserai chez SNCF qui a fait beaucoup de progrès depuis votre arrivée – comme quoi la concurrence ça stimule!

par Etienne, le 1 septembre 2016 à 15h58. Répondre #

Euh … donc l’application n’affiche plus les nouveaux billets ? ( ou c’est seulement chez moi ? )

Sinon, j’ai fait un tour sur TheTrainLine.com : c’est moins léger/simple que CaptainTrain et pour les voyages européens, ça renvoie vers CaptainTrain sous le nom « European Rail » … ça sera le nouveau nom ?

Wait&See : j’aime bien votre système, toujours 100% satisfait ( à part le mini-« bug » de l’appli que j’ai vu aujourd’hui ) ; je reste.

par Moi, le 2 septembre 2016 à 11h45. Répondre #

Bof bof le nouveau nom.
Captain Train, ça a de l’allure. Trainline, c’est pas swag du tout. Dans ma tête vous resterez Captain Train comme « Pure Medias » reste Ozap.

Pour être passé par là avec deux start-up, dont une rachetée par un groupe amerloque – avec changement de marque en perdant un truc swag contre un truc bof – je ne me fais plus trop d’illusions sur le devenir à long terme de l’esprit d’un site ou d’une équipe, ni sur la gestion d’une filiale d’un groupe où les fonds de pension et les actionnaires ont toujours le dernier mot…
On y aime chasser les coûts inutiles (pourquoi deux bureaux quand on peut recentrer les activités à Londres ? Pourquoi deux services comptables quand un seul peut suffire ? Pourquoi deux services de dev quand on utilise du coup la même techno ? Etc.)

Et pour la communication : tiens si on changeait la marque, ce serait pas plus simple ? Si vous pouviez licencier votre équipe de com qui ne sert plus à rien et qui nous coûte du blé, merci d’avance…

Il est humain de tenter cette aventure économique, surtout quand on voit débarquer des mecs les poches pleines de pognon, hélas, l’expérience m’a appris par deux fois qu’en matière de création d’entreprise, « small is beautiful ». 🙂

Je vous souhaite un rachat heureux qui déjouera les habitudes en la matière. J’espère que vous ne vous ferez pas croquer tout cru jusqu’au dernier et que votre site restera pratique et efficace.

par Antoine, le 4 septembre 2016 à 22h50. Répondre #

Vous étiez ma planche de salut, à une époque où le site de Voyages-SNCF me sortait par les yeux (pubs, mélange des genres, ergonomie).

Même si cela peut paraître difficile, je souhaite de tout coeur que votre manière de voir finisse par dominer dans ce grand groupe.

Vous avez posé de nouveaux jalons en relation client, en ergonomie, en présentation des données.
Ne laissez personne vous dire que ce n’est « pas comme ça qu’on fait », ou vous imposer des stratégies marketing moisies sous prétexte que vous êtes plus petits.

Vous êtes les seuls, avec Citymapper, dont je chante quotidiennement les louanges à tous ceux qui ne vous connaîtraient pas (et je suis certain qu’au moins 10 personnes de mon entourage sont chez vous grâce à ça).

Que les dirigeants de Trainline soient prévenus : la clientèle de Captain Train a une relation avec ce site qui va bien au-delà de la simple habitude pratique : c’est une éthique, une connivence, une passion commune pour la simplicité et l’honnêteté. Cette clientèle « évangélise » autour d’elle. Elle fait une réputation. Elle peut aussi bien la défaire, si des changements qui ne correspondent pas à son éthique devaient survenir.

par Martin L, le 5 septembre 2016 à 18h35. Répondre #

Moi aussi j’ai envie de mettre mon grain de sel. Je prends très souvent le train et chaque fois entre SNCF ou CT j’ai toujours choisi CT « pour encourager ces jeunes, ce sont mes voisins parisiens, etc ….. ».
Il est sûr que trainline ne me parle pas et à service égal j’aurais probablement la tentation « française » en revenant à SNCF – d’autant plus que je suis issue d’une famille de cheminots depuis 3 générations.
Ca me rappelle mes années Radio libre où pendant 2 ans nous nous sommes éclatés à démarcher, créer, improviser, et aussi financer …. jusqu’au moment où le gouvernement a décidé de participer. Alors quelques jeunes requins sont arrivés d’on ne sait où, ont pris notre radio en mains, rejetant puis virant les précurseurs que nous étions et comptant leurs « pépètes » en fin de mois, le rire méchant. Ca ressemble à ça ou ça y ressemblera, mais peut-on blâmer l’envie de plus de confort, le goût de la réussite ? Non, nous agirions de la même façon j’en suis certaine !
Alors en attendant de retrouver un jour un monde sans fonds de pension, je reprends mes habitudes d’infidélité, mais je vous souhaite prospérité et légèreté.

PS. J’ai envoyé un mail il y a 2 h sur un petit cafouillage sur le site. Voyons si j’obtiens une réponse.

par Lily, le 6 septembre 2016 à 0h48. Répondre #

Pour ma part et en faisant un peu dans le off-topic, bravo au Guy qui a choisi l’image de fond de la homepage de trainline.
Il s’agit du viaduc de l’Altier sur la mythique Ligne des Cevennes. La plus belle voie ferrée francaise, malheureusement en grave danger de disparition « because rentability ».

Messieurs sont des Connaisseurs.

par Moo The Bougnate Cow, le 18 octobre 2016 à 23h00. Répondre #

Bon, j’ai découvert le Capitaine du train peu avant qu’il ne traverse la Manche pour se marier à Line TRAIN.
Et, mille sabord, je trouve toujours le site génial et le service parfait, et chaque fois que je commande un billet je me dis « c’est trop bien », en pensant à tous les jurons affreux que j’économise par rapport à VoyagesSNCF. Même pas besoin de me confesser après !
Continuez le bon boulot, merci !
Denis

par Corpet Denis, le 6 décembre 2017 à 19h19. Répondre #

Merci pour votre chaleureux commentaire Denis, je l’ai partagé avec toute l’équipe !

par Margaux Souvignet, le 21 décembre 2017 à 14h15. Répondre #

Ajoutez votre commentaire

Requis

Requis (caché)

Facebook

Twitter