Captain Train change de nom pour devenir Trainline

par Brice Boulesteix, le 6 septembre 2016 | 116 commentaires

Alea jacta gare de l’Est.

Les dés sont jetés et notre ancien nom aussi. Après des années de bons et loyaux services, nous avons envoyé le nom Captain Train au dépôt, pour le remplacer par celui de Trainline, comme nous l’avions annoncé il y a quelques semaines.

Depuis le rachat de Captain Train par Trainline, en mars dernier, nos équipes travaillent avec celles de Trainline sur une plateforme de vente commune, afin de vous proposer une seule et même plateforme où que vous soyez en Europe. Pour que tout le monde s’y retrouve, il nous a semblé logique d’utiliser le même nom et la même identité visuelle partout en Europe.

Nouveau nom et nouvelles couleurs

Sur le web

Screenshot of our search page

Les habits neufs de notre site web.

Notre site français est désormais disponible à l’adresse : www.trainline.fr. Nous avons changé le logo et les couleurs, mais l’interface reste la même. Toujours pas de publicités qui clignotent ni de frais de réservation.

Sur les mobiles

Screenshots of our apps

Ceci n’est pas un mode nuit

Nos applications Android et iOS ont elles aussi reçu un coup de peinture, pour adopter la palette et le logo de Trainline, mais leur fonctionnement n’a pas changé. Sur l’App Store et le Play Store, nos applications s’appellent désormais Trainline EU, pour les distinguer de celle des Britanniques, qui répond au nom de Trainline UK.

Sur les réseaux sociaux

Tant que nous y étions, nous avons aussi changé de nom un peu partout sur Internet. Vous pouvez maintenant nous écrire à , @trainline_fr sur Twitter et Trainline Europe sur Facebook. Venez nous passer le bonjour.

Le futur a de l’avenir

À terme, notre site et nos applications fusionneront avec les services de Trainline, pour ne proposer qu’un seul et même guichet dans toute l’Europe. Que vous partiez de Manchester, Dijon, Francfort, Milan ou Bilbao, vous aurez tous vos billets dans la même application. Il reste encore du chemin à parcourir pour en arriver là, mais nous faisons désormais route sous le même pavillon, c’est déjà ça.

Merci à celles et ceux qui utilisent Captain Train depuis longtemps. Nous avons à cœur de réussir notre collaboration avec Trainline pour vous.


116 commentaires

Vous ne dites rien sur nos données personnelles.

par J, le 6 septembre 2016 à 10h31. Répondre #

Au contraire, nous en disons plus qu’avant, puisque nous avons profité de ce changement de nom pour étoffer notre politique de confidentialité : https://www.trainline.fr/privacy-policy.

par Brice Boulesteix, le 6 septembre 2016 à 10h35. Répondre #

Bonjour Brice,

À ce propos :
« Certains de nos prestataires sont basés aux États-Unis. Par exemple, quand vous recherchez un billet sur notre site, vous saisissez des informations sur votre trajet, comme votre date départ ou votre gare d’arrivée, ces informations traversent ensuite l’Atlantique et transitent par les États-Unis, chez le prestataire qui nous aide à vous fournir les tarifs et les horaires des trains. »

Quels prestataires américains entrent en jeu dans l’achat d’un billet de train en Europe ??

par Jef, le 6 septembre 2016 à 12h34. Répondre #

PayPal et American Express, par exemple.

par Brice Boulesteix, le 6 septembre 2016 à 13h09. Répondre #

PayPal et AmEx vous aident à fournir des horaires de train ? Si non (comme l’on s’en doute), devez-vous vraiment leur communiquer des détails sur nos trajets qui n’ont rien à voir avec le paiement ?

par Jef, le 6 septembre 2016 à 13h47. #

Non, certes, PayPal et AmEx nous aident pour les paiements, pas pour les horaires. En revanche, Sabre (un GDS américain), nous aide pour les horaires et les tarifs. Plus généralement, comme expliqué dans notre politique de confidentialité, nous ne transmettons à nos prestataires que ce dont ils ont besoin pour faire correctement leur travail.

par Brice Boulesteix, le 6 septembre 2016 à 14h10. #

Mais pourquoi donc avez-vous besoin d’un prestataire américain pour avoir des horaires et prix en Europe ????

par maxxyme, le 7 septembre 2016 à 11h33. #

Parce qu’il n’y a pas de GDS à tous les coins de rue, hélas. Nous dépendons d’un marché où s’affrontent peu d’acteurs.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h02. #

On aime la simplicité, c’est même l’attrait principal de Capitaine Train ! J’espère que que cela ne va pas se dissoudre dans Train Line…

par Rémy, le 6 septembre 2016 à 11h33. Répondre #

Nous n’aurions rien à y gagner Rémy.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h04. Répondre #

200% d’accord avec Remy!

par Brunesseaux, le 9 septembre 2016 à 0h14. Répondre #

Dommage pour le changement de nom.

Captain Train, ou Capitaine Train, ça avait de la gueule !

J’espère que l’état d’esprit ne changera pas.

En tous cas, merci pour tout le travail effectué et le temps que vous nous avez fait gagner.
Il n’y a pas temps de service web qui ont eu un tel impact positif.

par Jean-Michel, le 6 septembre 2016 à 11h58. Répondre #

Oups :
Lire « tant » bien sûr.

par Jean-Michel, le 6 septembre 2016 à 12h00. Répondre #

Ouep moi aussi je préférai de loin Capitaine Train, c’est moche en français Trainline. Je trouve bien dommage que trainline n’est pas décidé de capitaliser sur ce nom français bien sympathique (ils pouvaient très bien dire « capitaine train » by trainline).

Bien dommage tient, d’une part que le nom change, et d’autre part qu’une belle startup française se soit fait racheter par un anglais (on est vraiment pas capable d’investir correctement dans les boites IT en France 🙁 )

par Alex, le 6 septembre 2016 à 16h05. Répondre #

Parfaitement en accord avec vos propos. Dommage ne pas avoir conservé le nom Captain train.
Encore plus dommage d’avoir souvent comme objectif premier de beaucoup de start up performante française de se vendre pour dégager souvent de très ( trop ?) gros profits pour ses fondateurs.
Rejoindre une multinationale n’est jamais la garantie de rester innovant, c’est souvent le contraire.

par Ferrier, le 6 septembre 2016 à 16h16. Répondre #

Merci pour votre soutien Jean-Michel.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h04. Répondre #

Le logo de l’app est particulièrement moche.

par Antwan, le 6 septembre 2016 à 13h36. Répondre #

+1

par Clém, le 6 septembre 2016 à 15h00. Répondre #

+1

par Alex, le 6 septembre 2016 à 16h16. Répondre #

Hideux

par Paul, le 7 septembre 2016 à 7h02. Répondre #

+1

par Corentin, le 7 septembre 2016 à 12h19. Répondre #

Je dirai sans personnalité surtout. Le nom aussi a perdu toute personnalité, à mon avis. Ce n’est pas très encourageant.

par Pierre MB, le 8 septembre 2016 à 15h11. Répondre #

+1

par Georges, le 13 septembre 2016 à 13h49. Répondre #

Je suis monté dans le train lors de la beta et tout ce que vous avez fait depuis m’a vachement plus.
J’ai bien peur que le dernier aiguillage ne change la route et je vais descendre à cet arrêt.

Bonne route à toute l’équipe, je continuerai de jeter quand même un œil à l’évolution 😉

par Alex, le 6 septembre 2016 à 14h20. Répondre #

Merci de nous avoir suivi depuis le début Alex. J’espère que vous redonnerez une chance à Trainline un jour.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h05. Répondre #

Wtf? C’est simplement un changement de nom, les fonctionnalités, la mentalité et l’équipe qui est derrière reste la même… faudra qu’on m’explique pourquoi ça fait peur à tant de gens.

par xtof, le 25 septembre 2016 à 10h31. Répondre #

Bon ça y est je crois que c’est également le terminus pour moi. Grâce à vous Voyages SNCF a pu bien s’améliorer, et c’est peut être idiot mais je préfère réserver mes billets sur une plateforme française.

par Mathieu, le 6 septembre 2016 à 15h43. Répondre #

Je comprends votre décision Mathieu et j’espère que vous viendrez quand même faire un tour sur notre site de temps en temps. Au sujet des plateformes françaises, si vous deviez aller au bout de votre idée, je vous conseille de privilégier le guichet SNCF — dernière plateforme française en activité. En effet, une partie (pas tout) de ce que Voyages-SNCF vend provient d’Expédia, or Expédia est une société américaine.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h15. Répondre #

Brice, pardon mais vous êtes mauvaise langue. La vente des billets de train, cad ce que vous avez en commun avec voyage sncf ne passe pas par expedia. Voyage sncf gagne donc un enorme avantage à proposer un service français.

par Vincent, le 2 octobre 2016 à 10h56. Répondre #

Vous avez raison Vincent — et il ne me semble pas avoir soutenu le contraire. Voyages SNCF emploie des gens en France, pour vendre des billets en France et à l’étranger, exactement comme nous, puisque nos bureaux sont à Paris et que c’est toujours CAPITAINE TRAIN SAS qui vous vend vos billets.

par Brice Boulesteix, le 2 octobre 2016 à 14h13. Répondre #

Pour moi, capitaine train c’était une petite start up qui bousculait les codes du train pour faire bouger le mastodonte SNCF. j’avais aussi l’impression de soutenir l’innovation du train et les petites boites qui prennent des risques. Capitaine train happé par une multinationale (ou ce qui va le devenir), ça change la donne. je quitte donc aussi le navire.

Bonne route aux innovateurs

par Herbert, le 6 septembre 2016 à 15h43. Répondre #

Merci de nous avoir soutenu dès le départ Herbert. J’espère que vous aurez l’occasion de revenir chez nous de temps en temps.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h17. Répondre #

Y a-t-il un seul de vos clients qui se réjouit de ces changements ?

trainline, Paypal, American Express…beurk!

par Louis Dupaigne, le 6 septembre 2016 à 15h43. Répondre #

On pouvait déjà payer par Paypal avant, non ?

par Vince aka aleholi, le 6 septembre 2016 à 15h59. Répondre #

Oui, ça date de 2014 : https://blog.trainline.fr/6362-acheter-ses-billets-de-train-avec-paypal.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h24. Répondre #

Je ne suis pas certain de comprendre l’association entre Trainline, PayPal et American Express. PayPal et American Express sont des moyens de paiement que nous proposons à nos clients, ce ne sont pas nos investisseurs.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h18. Répondre #

Je ne comprends pas ceux qui décident de partir avant tout changement.

Certes, je suis moi aussi (très) déçu, mais pourquoi changer maintenant ?

Si nous étions venus sur CT, pour la grande majorité, c’est parce que ce service était bien plus simple et en offrait plus (notamment les places vélos avant voyages SNCF, ou les options automatiques) que voyagesSNCF.

Si les gens de CT/Trainline ont un peu de jugeote (et ils en ont vu le service qu’ils ont pondu !), ils savent que leur avantage est là, et qu’il faut à tout prix le conserver pour survivre.
Ce qui nous permettra de rester sur Capi…trainline !

par Vince aka aleholi, le 6 septembre 2016 à 15h58. Répondre #

Merci pour votre témoignage de soutien Vincent. Il est clair que nous n’aurions rien à gagner à ruiner tout ce qui a fait notre succès. Mais nous comprenons aussi que notre rachat par Trainline puisse être interprété comme une perte d’indépendance. Disons que la jurisprudence en matière de fusions ne nous est pas très favorable.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h23. Répondre #

Quel dommage !
j’aimai bien l’esprit « capitaine train »
J’aurai du me méfier quand vous êtes devenus « Captain train » !
Oui, je sais vous allez me dire que rien ne va changer mais ……………….

par Martin Yann, le 6 septembre 2016 à 16h00. Répondre #

Je vais faire pire Martin : je ne vais rien vous promettre et vous laisser libre de vous faire une opinion sur Trainline dans les mois qui viennent. 🙂

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h26. Répondre #

OK merci de votre réponse !

par Martin Yann, le 8 septembre 2016 à 15h43. Répondre #

j’ai adoré votre site et son utilisation et surtout l’esprit Captain Train.
un vrai bol d’air, une vraie efficacité
peut-être la seule que je connaisse qui transpire une équipe qui travaille et communique derrière l’apps.
Effectivement la sagesse voudrait que je bascule sur SNCF .. comme pour acheter des tomates produites en France.
a voir
Bonne route à tous, et bravo pour cette vente qui doit vous changer votre quotidien (!!!)

par ROUSSILLE, le 6 septembre 2016 à 16h04. Répondre #

Merci pour vos encouragement et au plaisir de vous recroiser sur notre site ou dans nos applications.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h27. Répondre #

Vous dites que les applications vont fusionner… j’espère que c’est CT qui servira de base car quand je vois https://www.thetrainline.com c’est pas bon du tout (pas clair, lourd, pas du tout l’efficacité de CT).

Bon je vois que https://www.trainline.eu c’est votre moteur, ça donne de l’espoir !

par Alex, le 6 septembre 2016 à 16h11. Répondre #

Les équipes de Trainline aiment beaucoup notre service, elles comptent aussi sur nos conseils pour élaborer notre plateforme commune, donc oui, il y a de bonnes raisons d’y croire.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h30. Répondre #

Bon, ben voilà.
Pour moi, CapitaineTrain (avec le e en bon français) à changé de nom pour devenir VoyagesSNCF.
Un changement d’URL, une redirection, un changement de couleurs/logo, un changement de nom, et tout est pareil.

Quoi, je me suis trompé ? Quel serait mon erreur alors, quelles sont désormais les différences entre VoyagesSNCF et l’autre ?

La balise titre du ‘nouveau site’ affiche entre parentaise l’ancien nom (enfin, pas le plus ancien non-plus). Pourtant, cette démarche n’avais pas été utilisé lors du passage de CapitaineTrain à CaptainTrain …
Pour combien de temps ce rappel va subsister, avec l’absorption totale et définitive ?

J’en profite pour une question, vis-à-vis de https://www.trainline.fr/privacy-policy :
Concernant l’achivage à des fins ‘légales’ (ou tout du moins anti-fraude), le temps de conservation d’un ancien compte, c’est combien ?
Nan, parceque je vais forcément en arriver la, j’aime pas laisser trainer mes infos persos à des racheteurs, si je n’utilise plus les services.

par RENAUD-GOUD ARnaud, le 6 septembre 2016 à 16h15. Répondre #

Pour vous répondre, dès que vous demandez la désactivation de votre compte, vos données deviennent anonymes grâce à un petit script qui tourne de notre côté. Ce ne sont donc plus vos informations, mais des informations quelconques. Votre ancien compte n’est donc pas conservé. Nous ne faisons que garder des traces anonymes des choses qui engagent notre responsabilité sur le plan légal, comme les paiements par exemple. Vous pouvez donc partir tranquille, Trainline ne viendra pas vous spammer dans 18 mois — ce qui n’est pas forcément le cas de tous les vendeurs de billets.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h39. Répondre #

Dommage de voir évoluer Capitaine Train dans ce sens… Vous nous aviez pourtant habitué à beaucoup mieux !!! Je crois que le grand gagnant dans l’histoire c’est voyages-sncf. Paradoxalement, vous avez contribué à l’améliorer et, dans un sens, je vous en remercie ! Je préfère financer une entreprise Française et Européenne; pas une entreprise Anglaise qui ne sera bientôt plus en Europe… Voyages-Sncf me re-voilà !

par Libou, le 6 septembre 2016 à 16h32. Répondre #

Histoire de goût, mais je préférais les couleurs d’avant, plus agréables et moins impersonnelles, et aussi plus gaies. Comme beaucoup, je vous ai suivi au début à cause de l’enfer qu’était voyages-sncf et parce que je voulais favoriser une startup française qui marche, c’est si rare. Mais là nourrir le fond américain KKR, ça me laisse un goût amer en bouche et va sûrement s’arrêter sous peu.

par Xavi, le 6 septembre 2016 à 17h02. Répondre #

Les anglais ne veulent pas rester dans l’Europe tant pis pour eux !
Alors malgré mon attachement à votre site, je vais aussi retourner sur Voyages SNCF(qui entre parenthèses s’est bien amélioré…)pour mes billets PARIS QUIMPER
vive l’Europe, vive la France et vive la Bretagne

par ALEX1990, le 6 septembre 2016 à 17h04. Répondre #

Je suis effaré par toutes ces réactions de déception, voire d’abandon.
Petits réflexes franchouillards, peurs de l’autre, l’étranger, les vilains américains, …
Pas grand monde ne comprend quelque chose aux lois économiques de l’entreprise : besoin d’investir, de s’internationaliser pour rester le leader, pas seulement en taille (en profits diraient certains) mais surtout en innovation, en expérience client incomparable, sur un marché européen!
Je ne vous abandonnerai pas et continuerai de vous recommander à l’Europe entière.
N’écoutez pas les déçus. Foncez!

par Jacques, le 6 septembre 2016 à 17h08. Répondre #

1000% d’accord. L’innovation et l’entreprise sont des milieux complexes. L’important c’est le service et la qualité du service, pas la couleur du drapeau de celui qui tient le carnet de chèques.
Early adopter & happy user ! Keep up the good work, Trainline !

par Guillaume, le 7 septembre 2016 à 15h37. Répondre #

Merci pour vos encouragements Jacques.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h40. Répondre #

Je suis moi même dubitatif… En effet, tout le monde s’accorde pour dire que vous êtes une des applis les plus innovantes dans votre secteur et avait transformé la façon de réserver, obligeant le mastodont Voyages-sncf.com à revoir sa copie. Incontestable. Mais,dans tout cela, il y avait aussi une fierté française, le plus qui donnait envie de vous suivre et soutenir l’innovation et l’economie française. Désormais, vous êtes « anglais ». Et malgré le fait que vous restiez les mêmes (pour l’instant), j’aurais tendance à vouloir soutenir l’investissement francais et dont, par depit, voyages-sncf. Une simoke question pourrait intéresser les utilisateurs: qu’est ce qui a motivé le fait de se rallier à un investisseur étranger plutôt que Français?
Love.

par Alex, le 6 septembre 2016 à 17h22. Répondre #

Merci pour votre sincère commentaire Alex. Au risque de passer pour un mauvais coucheur, je vais devoir vous avouer que Voyages-SNCF vend des produits par l’intermédiaire d’Expédia, qui est une société américaine. Si vous souhaitez donc jouer la carte de la préférence nationale — ce que je respecte — je vous conseille d’aller au guichet SNCF et de payer en espèces (sinon Visa et MasterCard en profitent). Ensuite, pour vous répondre, nous avons choisi Trainline, car de tous les investisseurs avec qui nous avons parlé, ce sont les seuls qui connaissent bien le monde du train. Nous en avons d’ailleurs parlé ici : https://blog.trainline.fr/11386-captain-train-trainline.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h45. Répondre #

Brice, comme vous le savez, les produits que V-SNCF vend par l’intermédiaire de Expedia sont les vols, hôtels et séjours, c’est-à-dire des produits que vous ne vendez pas. Concernant l’activité train, Voyages-SNCF est bien 100% SNCF.

par Jef, le 7 septembre 2016 à 17h42. Répondre #

Je n’ai pas souvenir d’avoir prétendu le contraire.

par Brice Boulesteix, le 8 septembre 2016 à 7h30. Répondre #

Vous avez dit dans votre commentaire juste au dessus qu’en achetant nos billets de train sur voyages-sncf et non au guichet SNCF, cela profiterai à Expedia.
(Oui, nous parlons tous ici de billets de train, puisque c’est le point commun entre CapitaineTrain, voyages-sncf et un guichet SNCF. Réserver un vol est une autre histoire).

par Sylvain, le 27 septembre 2016 à 10h45. #

Pour être précis, Voyages-SNCF est une filiale de droit privé de la SNCF, ce n’est pas exactement un guichet SNCF, car un guichet SNCF vend directement les billets de la SNCF, sans passer par un distributeur (comme Voyages-SNCF).

par Brice Boulesteix, le 3 octobre 2016 à 13h51. #

Cela ne fait pas longtemps que j’utilise Captain Train pour la réservation de billets et j’en étais bien contente. J’ai fait connaissance de cette jeune entreprise prometteuse suite à des entretiens pour un poste chez vous. Même si cela n’a pas marché pour moi, j’étais impressionnée par la motivation et l’enthousiasme de l’équipe. J’espère que vous allez réussir à continuer dans cette voie sans vous laisser complètement absorber par les Anglais qui essaient de profiter des bonnes choses en Europe sans trop s’investir eux-mêmes…

par Ulrike Riesr, le 6 septembre 2016 à 17h46. Répondre #

Vos encouragements font grand plaisir à toute l’équipe Ulrike. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de nous lire et de nous écrire.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h47. Répondre #

Je suis assez sidéré par certaines réactions… J’espère pour eux qu’ils ne savent pas réellement où va leur argent pour le reste de leurs achats à différentes enseignes, car s’ils pensaient ne pouvoir vivre qu’en achetant français…

Je me demande d’ailleurs quels meubles ils achètent, ou avec quel électroménager ils vivent. Parce que pour avoir du FR faut se lever de bonne heure.

Bref, bonne chance à l’équipe feu Captain Train, dommage pour le changement de nom qui va devenir une source d’interrogation pour nombre de personnes avec un accent anglais à couper au couteau. J’imagine déjà des gens commencer à chercher « train ligne » sur les AppStore.

J’espère que vous resterez toujours aussi simple et efficaces. Et que les notes de mise à jour ne deviendront pas aussi bêtes et méchantes que les autres.

par Samuel, le 6 septembre 2016 à 18h01. Répondre #

Merci Samuel. Nous n’avons pas l’intention de laisser filer notre cœur de métier : à savoir les notes de mise à jour — à l’humour plus que bancal.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h48. Répondre #

Je comprends ceux qui sont déçus, mais de mon coté, je suis super confiant. Vous avez atteint un sacré objectif et ça n’est que le début. Continuez comme ça !

(Je suis quand même un peu déçu : il n’y a que mon poster Captaintrain qui n’a pas changé de nom, de logo et de couleurs. C’est un scandale. Vous auriez pu mieux gérer.).

par @Bardylette, le 6 septembre 2016 à 18h16. Répondre #

Voilà qui fait plaisir à lire Mathieu. Merci beaucoup. Pour les dysfonctionnements liés à votre poster, je vous recommande de contacter notre service après vente à l’adresse : guichet@trainline.fr. Dites que vous venez de ma part.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h50. Répondre #

Bonjour, j’ai l’impression qu’on a perdu le cashback igraal au passage à trainline, non ?

par Olivier, le 6 septembre 2016 à 18h54. Répondre #

Oui, mais c’est temporaire, le temps qu’iGraal se branche sur notre site. La perte n’est donc pas définitive Olivier.

par Brice Boulesteix, le 8 septembre 2016 à 16h48. Répondre #

C’est vrai que le logo avec des rails l’était bien joli et que le nouveau l’est bien moche (j’ai d’abord cru que c’était deux flèches accolées pour expliquer que les trains roulent à gauche).
Mais je ne comprends pas celles et ceux qui partent (c’est le trainlinxit ?) alors que rien d’autre n’a encore changé en moins bien ! Je reste.
Et pour les allergiques à l’angliche, rien ne vous oblige à prononcer treynlayne, moi je dirai train-line (comme praline) : Line voyage en train.

par Abel, le 6 septembre 2016 à 20h29. Répondre #

Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h55. Répondre #

Hallucinants certains commentaires… C’est probablement le revers de la médaille d’avoir des early adopters à barbe, lunettes et chemises à carreaux… Ils quittent le navire au premier signe de ce qu’ils considèrent être un abandon aux sirènes du vilain capitalisme. Effectivement comme écrit plus haut, ils n’ont que peu d’idées de ce que représente l’entrepreneuriat aujourd’hui. Bien entendu que pour continuer à vivre, se développer et proposer un service toujours meilleur et toujours plus innovant, il faut évoluer, s’allier, voire être racheté. Sinon, dans ce web Darwinien, on finit par mourir au sommet de sa gloire, droit dans ses bottes et sans le sou. Et tout le monde vient pleurer dans les commentaires…
Bref, n’écoutez les hipsters. Bravo pour votre mutation, bravo pour ce que vous avez fait jusqu’à présent et ce que vous allez, je n’en doute pas, continuer à nous proposer. J’utilisais Captain Train depuis 3 ans et je continuerai à utiliser Train Line. J’ai toute confiance en l’équipe qui est derrière.
Keep up the good work !

par Fabrice, le 6 septembre 2016 à 21h39. Répondre #

Merci Fabrice. Votre chaleureux commentaire nous fait grand plaisir, vraiment.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h56. Répondre #

Captain Tain va devenir une « Major » (Commandant en anglais) ; cette montée en grade (upgrade) doit juste maintenir le capital sympathie ressenti à juste titre pour la jeune équipe.
Si l’esprit reste là, les clients et amis resteront.
Good luck ! Bonne chance !
Ph.M

par Phillipe M, le 6 septembre 2016 à 23h02. Répondre #

Un grand merci à vous Philippe.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h58. Répondre #

Le billet de ce blog est sobre et concis, je ne serais pas surpris que l’équipe derrière CT ait versé une petite larme virtuelle à l’abandon de leur nom d’origine.

Quant aux gens qui se plaignent du rachat par une entreprise anglaise, je pense que ces gens ont oublié à quel point le site de voyages-sncf était imbuvable, truffé de pubs et nécessitant un nombre interminable de clics et de chargement de pages pour finaliser une commande.

Capitaine Train a imposé de nouveaux standards en terme d’ergonomie pour la réservation de train, alors je ne vois pas pourquoi j’irai voir ailleurs parce qu’ils changent de nom et de maison-mère.
C’est le même produit non ?
La meilleure différence c’est qu’ils auront les reins plus solides et ne risqueront pas de fermer par manque d’investisseurs. Combien de services novateurs avez-vous vu fermer ? Moi, trop. Je suis bien content que CT perdure, même sous un autre nom.
En plus c’est la même équipe derrière, que voulez-vous de plus ? 🙂

par Stéphane, le 6 septembre 2016 à 23h05. Répondre #

Merci Stéphane. Vous avez raison de le souligner, pour le moment notre produit ne change pas en profondeur, mais seulement en surface, pour s’accorder avec les couleurs de Trainline.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 15h59. Répondre #

« En train, avec entrain et en ligne…? C’est avec Trainline ! »
So long Captain ! And see you later.
FJ

par FJ, le 6 septembre 2016 à 23h11. Répondre #

Ah, et puis la connexion est perdu sur l’app, impossible de se reconnecter. Heureusement que je ne prends pas le train ce matin…

Sincèrement, la disparition de Capitaine Train me navre. Pour le moment, « rien » ne change, « juste la couleur », dites-vous. Mais soyez honnêtes : vous n’avez été racheté que pour votre base client. À l’avenir, le changement se feront selon l’état d’esprit d’une multinationale, et vu leur site, ça va être moche.

Je préfère l’état d’esprit d’une PME, avec l’humour, le souci du service et la proximité à la clé.

Grosse déprime ce matin, même si je l’avais prévu lors de l’annonce d la fusion.

par Paul, le 7 septembre 2016 à 7h16. Répondre #

Vous avez raison de le rappeler Paul, nous avons été aux fraises pendant une bonne trentaine de minutes hier matin. Nous en sommes désolés et pour ne rien vous cacher nous nous en serions bien passés. Bien malin celui qui peut prédire ce qui se passera à l’avenir, vous semblez avoir une opinion déjà formée sur le sujet, à nous de vous montrer qu’une autre voie est possible.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 16h04. Répondre #

J’enrage…j’aimais le côté start-up française qui faisait de l’ombre à Voyage SNCF
Aucune envie de passer la manche avec Trainline (on prononce comment ce vilain mot ?)
Terminus : tout le monde descend !
Françoise

par Bathie, le 7 septembre 2016 à 7h39. Répondre #

Pour vous répondre, on prononce : traîne-l’ail-nœud. J’espère que vous reviendrez jeter un œil sur notre site de temps en temps Françoise.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 16h06. Répondre #

C’est hallucinant l’esprit fermé des gens dans les commentaires !!!
« Ah beurk, vous n’êtes plus une petite start-up française, vous travaillez à l’international, avec des américains, etc. »
Je soutiendrai toujours TrainLine/ex-CaptainTrain, d’abord parce qu’il faut qu’on explose le monopole de la SNCF ! CaptainTrain a réellement lancé le mouvement, ça va devenir réalité avec TrainLine !
Les « craintes » sur les données personnelles et les prestataires américains me font bien rire. Les gars, commencez par exclure tous les prestataires américains qui se cachent dans votre quotidien, on en reparle après, ok ?
CaptainTrain est une de ces petites startups françaises qui s’est si bien développée qu’elle grossit à l’international, et il faudrait les blâmer ? Tout en se plaignant en parallèle des services de la SNCF ? On marche sur la tête !!!
Philippe, 27 ans, un ouvert d’esprit comme un autre.

par Philippe, le 7 septembre 2016 à 12h32. Répondre #

Merci Philippe, votre commentaire nous fait tout chaud dans la loco. Comme vous dites, nous avons contribué à ouvrir le marché de la vente de billets à la concurrence et nous pensons que c’est une bonne nouvelle pour tous les transporteurs qui seront amenés à concurrencer la SNCF sur le sol français à l’avenir. Mais nous ne sommes pas parfaits et nous respectons les opinions avancées dans tous les commentaires que nous lisons, qu’elles soient critiques ou non.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 16h11. Répondre #

Je suis aussi surpris des commentaires négatifs et peu fondés et bien franchouillards. Dans « Startup », il y « Start » et « up » !!
Donc « grandir après le départ » et ce que nos fondateurs de CT font.
de grâce, arrêtez votre nationalisme de pacotille en parlant du monstre britannique ou américain
Pour moi, je n’ai pas d’à priori et je jugerai sur pièce et de façon pragmatique. Si Trainline me donne les mêmes services que CT, je poursuivrai avec eux
Si non, alors je verrai

Good luck & long life to Trainline / FR

par Jean Marie, le 7 septembre 2016 à 14h41. Répondre #

Merci beaucoup pour vos encouragements Jean-Marie.

par Brice Boulesteix, le 7 septembre 2016 à 16h12. Répondre #

Le plus c’est la réservation à l’échelle européenne, et la sobriété de l’interface. Et surtout, l’auriez-vous remarqué, pas de pub ! Ni d’essayer de vous fourguer en plus la chambre d’hôtel, la réservation de voiture, l’assurance, la thalasso pas loin et n’importe quoi d’autre… On verra l’évolution du site, et si les nouveaux propriétaires ont compris la valeur ajoutée de cette sobriété. Sinon ciao…
PS : ce qui est « hallucinant », c’est quand même la virulence des réactions, avec manifestement 2 camps… Ca doit être l’époque ?

par Philippe, le 7 septembre 2016 à 15h46. Répondre #

Pour moi vous serez toujours capitaine train ! oui CAPITAINE et non captain. Je ne me laisserai pas perturber par des logos, des nouveaux noms, ou autres 😉
D’ailleurs tant que je tomberai bien sur vous en tapant « capitaine train » dans la barre de mon navigateur il n’y aura pas de problème pour mes achats de billet. D’ici à ce que ça disparaisse, je serai peut être habituée.
Bonne chance pour la suite de l’aventure ! J’en profite ici pour dire que j’adore votre service.

par Marie, le 7 septembre 2016 à 21h38. Répondre #

Je ne comprends pas tous ces commentaires négatifs . J’utilise votre site depuis quelques temps deja et l’apprecie. Attendons de voir les transformations avant de nous emballer . Longue vie à trainline !

par Carole, le 7 septembre 2016 à 23h29. Répondre #

Pas terrible opération marketing je trouve… C’est plutot trainline qui aurait du devenir captain train! Vous pourriez peut etre faire du captain une mascotte ou truc du genre?

par Stan, le 8 septembre 2016 à 22h55. Répondre #

Question bête, mais pourquoi ne pas avoir gardé justement Captain Train à la place de Trainline ? Le nom inspire largement plus confiance (et vous n’auriez certainement pas eu à faire à tous ces messages de mécontentement…)

Vous perdez vraiment beaucoup en capital sympathie, c’est plus que dommage…

par ncommiss, le 9 septembre 2016 à 13h13. Répondre #

Pour vous répondre, nous avons choisi de garder le nom Trainline car il est déjà bien installé au Royaume-Uni, contrairement à notre nom, qui commençait à peine à se faire connaître en France. Dit autrement, nous avons opté pour le nom le plus connu des deux, à l’échelle de l’Europe.

par Brice Boulesteix, le 13 septembre 2016 à 10h56. Répondre #

Oups, je m’en vais également.

À mon avis ce rachat était une bonne affaire pour les vendeurs de capitaine train, mais pas pour les utilisateurs. Cette avis se fonde sur le fait que les utilisateurs de capitaine train n’ont jamais demandé à ce que leur outil de commande en ligne soit racheté.

Bon voyage trainline.

par ALban, le 10 septembre 2016 à 9h31. Répondre #

J’ai bien vu le message « Captain Train s’appelle désormais Trainline, mais le site que vous connaissez n’a pas changé. »

Cependant la page correspondant à https://horaires.captaintrain.com/ à disparu.

Cette page était pour moi indispensable, car permettant de savoir d’où parte les trains, jusqu’où ils vont, et quelles sont les gares desservies.

Je me déplace souvent à la campagne et il est important pour moi de connaitre quelles sont les plus proches gares desservies.

Ma question est donc: Cette page va-elle revenir?

par Maxence, le 10 septembre 2016 à 21h34. Répondre #

Notre site d’horaires a hélas disparu Maxence et nous sommes conscients qu’il s’agit là d’une régression. Nous espérons pouvoir ressortir un site du même type, en mieux, un de ces jours, mais je ne peux pas vous donner de date précise.

par Brice Boulesteix, le 13 septembre 2016 à 10h59. Répondre #

Merci pour cette réponse.

par Maxence, le 13 septembre 2016 à 23h04. Répondre #

Bon courage dans cette nouvelle voie, que je vous souhaite à grande vitesse vers toujours plus de succès.

Mais… on peut plus regarder passer les trains sur la page d’accueil ?
😭

par José, le 11 septembre 2016 à 20h40. Répondre #

Merci pour vos encouragements José. Les trains de notre page d’accueil ont hélas pris la route du dépôt, mais le garde barrière continue de veiller au grain : https://www.trainline.fr/404.

par Brice Boulesteix, le 13 septembre 2016 à 11h00. Répondre #

Je pense que tout a été dit, perte de l’image sympa etc…qui etait un gros capital autant que les fonctions. Je retourne chez la sneuceufeu….bonne route

par Nicolas, le 12 septembre 2016 à 10h54. Répondre #

« Pas de changement », mais on observe déjà que la page d’accueil est plus longue à s’afficher et quelques bugs à la connexion et lors de recherches de trajets… a voir si ces problèmes sont dus à la « transition » ou si au contraire ça ne fait que commencer.

par Apolline, le 12 septembre 2016 à 12h01. Répondre #

Comme tous les grands changements, notre changement de nom appelle quelques réglages de routine pour que tout revienne à la normale ensuite Apolline. Il s’agit de pépins ponctuels, liés à notre déménagement.

par Brice Boulesteix, le 13 septembre 2016 à 11h04. Répondre #

Je viens de passer un bon moment à lire les commentaires. Tout ou presque à été / est dit, ainsi que son contraire…

Quant à moi, je suis *sûr* que malgré les changements importants (dans les deux acceptions du terme), vous ne perdrez pas votre « âme », i.e. votre spécificité : professionnalisme sérieux ne se prenant néanmoins point au sérieux ; évolutivité ; franchise ; proximité ; humour… : bref, vous êtes – et vous resterez – des gens bien : I’m confident about this, and *definitely* will not drop you!

Amitiés, all the best, und alles Gute
Steffen

par Steffen, le 12 septembre 2016 à 14h55. Répondre #

Merci pour votre soutien Steffen. Nous n’avons pas l’intention de ruiner tout ce qui a fait notre succès jusque là, si cela peut vous rassurer.

par Brice Boulesteix, le 13 septembre 2016 à 11h01. Répondre #

Merci pour tout ce que vous avez fait, et tout ce que vous ferez encore.
Toutes les questions que nous nous posons ci-dessus, nos craintes, et nos encouragements vous les avez bien entendu anticipés, cuisinés. Vous avez débatu avec tonton Gérard, vos Hamsters, et vos proches. Ca a dû être un long processus, et je suis certain que vous avez pris la bonne décision.
Vous avez effectivement déja partagé sur le blog votre sens de la réflexion, comme avec votre recherche sur la meilleure interface d’annulation des voyages.
Soyez heureux de recevoir des commentaires si engagées, positifs ou négatifs. Ca montre que vous faites un travail ENORME.

Impatient de pouvoir enfin réserver un Berlin-Edimbourg en deux clics. Vous travaillez certainement dessus.

J’espère aussi que capitainetrain redirigera vers trainline longtemps.

allez, foncez Capitrainline!

par Clément, le 12 septembre 2016 à 22h17. Répondre #

Merci à vous Clément et merci pour votre chaleureux commentaire qui nous fait grand plaisir.

par Brice Boulesteix, le 13 septembre 2016 à 11h01. Répondre #

Donc en fait, si j’ai bien compris, ceux qui partent vous reconnaissent le mérite d’avoir « changé le monde » de la résa sur les Internets, et avant même de savoir si votre rachat par Trainline va changer quelque chose pour eux en termes de qualité de service, ils décident de revenir chez celui qui n’a fait l’effort de s’améliorer que parce qu’il y ont été forcés, par vous. Classe 🙂

Allez, moi je compte sur vous, si jamais ça devient moisi, je n’hésiterai pas à vous en remontrer en toutes lettres. D’ici là, je fais comme si de rien était.

par HAC, le 15 septembre 2016 à 14h23. Répondre #

Merci pour vos encouragements et votre délicieux résumé de la situation.

par Brice Boulesteix, le 22 septembre 2016 à 9h24. Répondre #

J’adorais, et maintenant encore plus : moi qui habite en Espagne et voyage régulièrement pour aller voir ma fille à Toulouse ou mes parents à Metz, je peux désormais acheter des billets Alicante Metz !!! Extra. Tout simplement …

par femia, le 15 septembre 2016 à 21h03. Répondre #

Merci !

par Brice Boulesteix, le 22 septembre 2016 à 9h23. Répondre #

Bonjour,

pardonnez-moi si ce blog sur lequel je suis arrivé n’est pas l’endroit pour poser la question suivante : sera-t-il possible un jour (disons dans le prochaine millénaire, je ne suis pas trop regardant) non pas de choisir, mais *d’exclure* des choix de places dans les réservations de billets de train ?

Je m’explique : je ne supporte pas les places des carrés des TGV, pour d’excellentes raisons, et pour d’autres plus inavouables (beaucoup moins de place pour poser ses affaires, ergonomie atroce si l’on veut travailler sur un ordi [on a les bras en l’air, un petit comme moi y choppe une crampe au bout de 10 minutes], longueur excessive des jambes de la personne assise en face de vous, présence de ces êtres au comportement, mmmm, disons, déroutant, que sont les parents qui ont décidé faire semblant de ne rien voir à chaque fois que leur bambin fait tomber votre livre ou barbouille votre clavier avec de la compote…)

Pour régler ce problème, je ne connais que le déplacement à un guichet, où curieusement, les employés peuvent effectuer ce choix (je crois qu’ils ont un plan de la voiture et modifient à la main le numéro du siège si celui donné par l’algorithme de la sncf tombe dans un carré).

Merci !

par emmanuel, le 18 septembre 2016 à 9h58. Répondre #

Colère… Parfaitement en accord avec les déçus du changement de nom, de l’abdication devant l’impérialisme angliche.
Mais on n’y peut rien, n’est-ce pas ? Tu parles… La lâcheté s’aveugle elle-même.
Obnubilés par des gains à court terme, les fondateurs de cette superbe jeune pousse ont bradé leur liberté.
D’autant que rejoindre un plus gros poisson n’est jamais la garantie de rester dans le bateau. C’est même souvent le contraire.
J’espère qu’au moins vous continuerez à parler et écrire tout en français.

par Dom, le 21 septembre 2016 à 12h59. Répondre #

Vous y allez fort… Certes nous avons changé de nom après avoir été rachetés par Trainline, mais nos bureaux restent à Paris, nos ventes se font essentiellement en France, nos clients prennent toujours des trains SNCF et le français demeure notre langue principale. Pour vous donner un peu de contexte, nous avons expliqué d’où sortait ce rachat dans un article paru en mars : https://blog.trainline.fr/11196-vous-avez-dit-rachat.

par Brice Boulesteix, le 22 septembre 2016 à 9h34. Répondre #

Rhooo… Il ne fallait pas vendre et en vendant encore moins changer de nom et d’identité. Payer un service une fortune, péter son image et ses codes est aussi idiot que de repeindre un tableau de Picasso acheté chez Christie’s.
Vos conseillers ne connaissent pas l’exception culturelle française ?
Je comprends que dans le plan mégalo de Trainline de devenir maître des transports de l’Europe et du Monde, ils aient voulu harmonisé la communication (qui s’effectue graduellement pour habituer l’utilisateur) mais ça marche pas. Sérieux les mecs, vous vous êtes fabriqué un boulet…
Rendez-nous Capitaine Train (et pas Captain !!! Captain c’est comme Captain America – le moins intéressant des super héros et culturellement ça ne colle pas).
Je vous proposerais bien de revendre parce que Capitaine Train racheté par Trainline fait autant plaisir à ses utilisateurs qu’Innocent racheté à + de 90% par Coca-Cola. Mais bon, vous voudrez jamais… Dommage pour nous !

par Nini-bouh, le 29 septembre 2016 à 8h53. Répondre #

Sans rentrer dans le débat…

Félicitation à Brice qui gère tous ces commentaires avec honnêteté, suffisamment de fermeté et qui trouve réponse à toutes les attaques (avec bienveillance – dans les attaques et la défense).

L’esprit Captain Train est toujours là !

par Luc BERTRAND, le 29 septembre 2016 à 10h25. Répondre #

Merci pour votre soutien Luc.

par Brice Boulesteix, le 3 octobre 2016 à 13h46. Répondre #

Bonjour,

Votre nom évoque plein de choses à vos clients français de plusieurs génréations.
Maintenez l’adresse « captain train », meme si elle renvoie vers le site trainline.

Trainline, est impersonnel,c’est du mauvais franglais et çà ne m’évoque rien qu’une multinationale américaine.
Je continuerai à vous appeler aussi longtemps que possible « captain train » et ne vous recommande toujours sous ce nom auprès de mes amis.
Continuez au moins dans le meme esprit, meme si vous semblez déjà le trahir par ce simple changement de nom.

par jeunes et moins jeunes, le 29 septembre 2016 à 13h00. Répondre #

C’est vrai que la politique de confidentialité mérite d’être lue !

par Jacques, le 30 septembre 2016 à 15h01. Répondre #

Deux ans après vous être fait racheter par un site anglais, ni vous ni Trainline ne proposez de billets anglais-européens… Vous nous promettiez travailler sur une « plateforme de vente commune, afin de [nous] proposer une seule et même plateforme où que [nous soyons en Europe. »

Trainline UK est toujours aussi nul, et Trainline EU ne semble plus aussi innovateur qu’a l’époque Capitaine Train… C’est décevant 🙁

par Daniel, le 13 juin 2018 à 17h26. Répondre #

Ajoutez votre commentaire

Requis

Requis (caché)

Facebook

Twitter