Jusqu’où iriez-vous pour prendre l’apéro ?

par Margaux Souvignet, le 18 juin 2018 | Ajoutez votre commentaire

En voilà une vaste question : l’apéro, c’est sacré. Nous nous sommes associés à Clo et Clem pour découvrir où prendre le meilleur apéritif en Europe. Alors, Marseille ou Milan ? Ils vous donnent leur avis sur la chose dans la vidéo ci-dessus. Et si ça vous intéresse de tenter l’expérience par vous-mêmes, voilà comment faire ou refaire le voyage.

Aller prendre l’apéro à Marseille, en train

Clo et Clem ont commencé leur périple en quête du meilleur apéro d’Europe en gare de Rennes, pour prendre le TGV qui les emmènera vers la gare de Paris Montparnasse. La Ligne à Grande Vitesse (LGV) Bretagne – Pays de la Loire, en service depuis un peu moins d’un an maintenant, permet de rejoindre la capitale depuis la Bretagne en un peu moins d’une heure et demie (1 h 27 très exactement).

Ils se sont ensuite dirigés vers la Gare de Lyon à Paris, d’où part le TGV Paris – Marseille, qui rejoint la cité phocéenne en 3 heures et 9 minutes. Si vous n’êtes pas Parisien, vous n’êtes pas en reste : Marseille est très bien desservie depuis Lille, avec des TGV directs qui parcourent la France du Nord au Sud en moins de 5 heures ! Vous pouvez également prendre un TGV direct depuis Lyon (1 h 26 de trajet), voire un TER (3 h 30 de train) si votre budget est plus réduit. Si vous êtes déjà dans le Sud, vous pouvez enfin rejoindre Marseille facilement depuis Montpellier en 1 h 30 ou depuis Toulouse en 3 h 56.

Port, pastis, panisse, pétanque

Les 4 P marseillais : port, pastis, panisse, pétanque.

Que faire à Marseille ?

La gare de Marseille Saint-Charles est située au cœur de la ville, à deux pas seulement du Vieux Port et du quartier historique du Panier, le berceau de la cité antique Massalia. Nous vous conseillons également de monter voir « La Bonne Mère » : la basilique Notre Dame de la Garde offre une vue panoramique hors du commun sur la ville. Finissiez par un petit tour au Mucem, le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, pour découvrir son architecture unique tournée vers la mer. Si vous cherchez à vous plonger dans le Marseille culturel, nous vous recommandons également la Friche la Belle de Mai, qui accueille spectacles, expositions, et concerts. La friche héberge également plusieurs restaurants, cafés et lieux à vivre incontournables.

Après toutes ces péripéties sous le soleil marseillais, viendra l’heure de prendre l’apéro, qui fait partie de l’ADN de Marseille, ville du pastis par excellence. Vous aurez l’embarras du choix en vous promenant dans la ville, avec toutes les terrasses vous tendant les bras. Si vous suivez les pas de Clo et Clem, rendez-vous au Café de l’Abbaye pour un petit pastis accompagné de panisses.

Direction Milan, toujours en train

Pour rejoindre Milan depuis Marseille, rien de tel que de monter à bord du Thello. Ces trains relient Marseille à Milan une fois par jour en été (du 26 mars au 17 septembre), en 7 h 23.

Si vous ne passez pas à Marseille auparavant, il est également possible de sauter dans un train pour Milan depuis Paris, de jour comme de nuit : les TGV France – Italie font le trajet en 6 h 34, trois fois par jour. Vous pouvez également opter pour un trajet de nuit en empruntant le Thello Paris – Venise. Le train de nuit passe par Dijon avant d’atteindre Milan au petit matin, avant de continuer vers Venise en s’arrêtant à Vérone et Padoue.

Duomo arigato

Duomo arigato

Que faire à Milan ?

Nous parlions déjà de Milan sur ce même blog il y a quelques mois : vous pouvez bien entendu également vous promener autour du Duomo, sa cathédrale imposante. Milan, capitale de la mode, accueille également la fameuse galerie Victor Emmanuel II et le cours Corso Como et ses boutiques de luxe. Enfin, la fondation Prada, qui se trouve en bordure de ville, vaut le coup : elle accueille souvent des œuvres insolites ou grandioses.

Mais Milan est avant tout le berceau de l’aperitivo. Il suffit de se rendre du côté du quartier des Navigli pour assister à l’effervescence des bars alignés au bord de l’eau, qui se remplissent à l’heure de l’apéro. Comme Clo et Clem le précisent dans leur vidéo, l’apéritif milanais est servi quand vous commandez à boire : sous forme de petites bouchées voire parfois de buffet, vous trouverez forcément votre bonheur dans la capitale lombarde. Côté boisson, nous vous conseillons de commander un cocktail à base de Campari, boisson résolument milanaise. Son cousin sans alcool, le Sanbitter, pourra aussi faire votre bonheur. Chin chin !

Retour à Paris (ou ailleurs)

Si vous ne souhaitez pas continuer votre voyage du côté de l’Italie, vous pouvez reprendre un TGV entre Milan et la France, ou bien le Thello de nuit pour revenir à Paris. Rien ne vous empêche de ramener quelques douceurs milanaises pour rendre le retour plus facile, pendant que vous nous ferez part de votre réponse au titre de cet article. De notre côté, impossible de choisir !


Aucun commentaire Ajoutez votre commentaire

Requis

Requis (caché)

Facebook

Twitter