Nos nouvelles combinaisons en TGVmax et OUIGO, vers la France ou l’Europe

par Margaux Souvignet, le 16 juillet 2018 | 12 commentaires

Nous avons quelque peu musclé notre moteur d’itinéraires, tel Xzibit, pile à l’heure pour vous permettre de pleinement profiter de votre abonnement TGVmax cet été. Nous sommes maintenant capables de vous proposer, en une seule recherche, des billets TGVmax combinés à d’autres billets (et nous sommes les seuls à le faire) : des TGV et TER bien sûr, mais également des OUIGO, et mêmes des transporteurs internationaux comme Eurostar ou Thalys, voire des bus.

De la vraie magie, à base de lignes de code.

De la vraie magie, à base de lignes de code.

À vous les escapades Européennes pour une poignée d’euros seulement : voilà nos combines pour profiter de nos nouvelles combis avec votre abonnement TGVmax.

Comment ça marche ?

Nous ne nous contentons pas de retourner les résultats et combinaisons remontés par les systèmes de réservation des transporteurs. Nous avons notre propre moteur d’itinéraires nous permettant de savoir comment rejoindre Marseille depuis Londres. Pour chaque tronçon de chaque itinéraire possible nous interrogeons les différents transporteurs concernés, et nous recombinons ensuite les différents segments entre eux pour vous proposer une solution de bout en bout. Cette façon de faire nous est propre, ce qui explique que vous ne rencontriez ces combinaisons uniquement chez nous, que ce soit sur notre site ou depuis notre application.

L’objectif derrière cette tambouille ? Vous proposer plus de choix quand vous consultez nos résultats : vous pourrez opter pour le trajet le plus court, ou le plus direct, mais aussi pour le trajet le moins cher. Aussi, même s’il faut faire un détour de quelques minutes de plus, vous économiserez parfois une centaine d’euros.

De quoi se payer quelques English Breakfasts conséquents.

De quoi se payer quelques English breakfasts conséquents, même d’une semaine sur l’autre.

Plus concrètement, un billet Eurostar pour un trajet aller entre Paris et Londres, réservé une semaine à l’avance (la capture d’écran ci-dessus date du 16 juillet, pour un trajet le 23 juillet), peut facilement atteindre plus de 200 euros. Notre moteur d’itinéraire peut vous proposer à la place de prendre un TGV pour zéro euros jusqu’à Lille, grâce à votre abonnement TGVmax, puis de monter à bord de l’Eurostar après une correspondance. Certes, le trajet durera une heure de plus que l’Eurostar qui relie Paris à Londres directement, mais ce menu détour vous fera économiser la moitié du prix du billet.

Pour le moment, les combinaisons sont uniquement proposées aux utilisateurs TGVmax qui ont un compte chez nous. Créer un compte prend quelques secondes, et vous en gagnerez quelques autres à chaque réservation. Nous gardons au chaud votre numéro de carte et vos informations passager pour que vous n’ayez pas à les saisir à nouveau. Enfin, plus besoin de fouiller dans vos e-mails, vous retrouverez tous vos billets au même endroit.

En France…

Rejoindre les côtes Atlantique ou méditerranéenne, vous mettre au vert à la campagne ou grimper respirer l’air frais des montagnes ? En un seul clic sur notre site ou depuis notre application, vous pourrez réserver votre trajet de bout en bout, où que vous alliez en France. Nous combinons les billets TGVmax avec des billets TGV, Intercités, ou TER pour vous offrir le plus de possibilités, quelle que soit votre destination.

En rose et bleu

En rose et bleu : recherche lancée le 16 juillet pour partir 1 semaine plus tard.

Cerise sur le gâteau pour les petits budgets, nous permettons même de combiner les billets TGVmax avec les billets OUIGO, afin de vous éviter de grosses dépenses au moment des vacances d’été. Nous sommes aussi capables d’associer des billets OUIGO avec les billets d’autres transporteurs au cours de la même recherche : si vous n’avez pas d’abonnement TGVmax ou s’il ne reste plus de billet TGVmax sur le trajet que vous souhaitez, vous pourrez également voyager à prix réduit.

…et surtout en Europe

TGVmax ne s’arrête plus aux frontières françaises : Londres, Bruxelles ou Amsterdam ne se trouvent plus qu’à quelques euros supplémentaires.

lyon-amsterdamNous vous proposons des combinaisons entre billets TGVmax et billets sur des trajets internationaux, d’où que vous soyez en France. Vous pouvez faire un Bordeaux – Londres en passant par Paris ou un Lyon – Amsterdam en passant par Lille, sans payer des milles et des cents. Si vous êtes plutôt d’humeur parasol, rendez-vous sur la côte Ligure ou la Costa del Sol grâce aux combinaisons avec Thello ou Renfe. Partir sur un coup de tête n’a jamais été aussi abordable.

Rail et route, dans le même panier

Enfin, nous combinons aussi parfois les billets TGVmax avec les billets des compagnies de bus que nous vendons. En une seule recherche, nous vous permettrons de faire le kilomètre de plus par la route, si votre destination n’est pas desservie par un train.

Et si vous n’avez pas encore d’abonnement TGVmax, il n’est jamais trop tard : vous pouvez vous abonner juste ici.


12 commentaires

Excellent 👌

Merci beaucoup !

par Arthur, le 17 juillet 2018 à 11h53. Répondre #

C’est par encore tout à fait au point
Exemple : Toulon Carbonne via Marseille et Toulouse le 17.08 la combinaison Toulon (12h55) Marseille en TER est bien associée au TGvMax (de 14h18) Marseille Toulouse ce qui propose le trajet à 6,7 euros avec carte jeune, mais lorsque l’on cherche Toulon Carbonne tout passe en tarif Jeune y compris l’IC
Mais sinon c’est génial 👌

par Arthur, le 18 juillet 2018 à 8h32. Répondre #

En effet, nous peaufinons encore certains points. Merci de nous l’avoir remonté !

par Margaux Souvignet, le 18 juillet 2018 à 17h51. Répondre #

Merci ❤

par Francois, le 18 juillet 2018 à 17h07. Répondre #

Excellente amélioration en effet, même si mon abonnement se termine hélas à la rentrée x)

Pour info, j’ai recherché un Lyon > Barcelone et c’est un peu perfectible. Le système propose de changer de train à Valence TGV ou Nîmes, alors qu’il y a des solutions plus économiques via Perpignan. Exemple le 16/08 :
– Lyon > Barcelone le moins cher (en direct) : 40.50 EUR avec la carte Jeune, changement à Nîmes (6h18 de trajet)
– Lyon > Perpignan en TGVMax puis Perpignan > Barcelone : 27.70 EUR avec la carte Jeune également (5h15 de trajet). La subtilité de ce voyage… c’est que c’est le même train (TGV 9743). Donc pas de changement de train, de correspondance trop courte ou trop longue, seul un éventuel changement de place dans le TGV :p

On peut faire la même chose sur d’autres itinéraires, mais là c’est assez intéressant vu la proximité de Perpignan et de l’Espagne.

Mais ça va dans le bon sens c’est cool 😉

par Camille, le 19 juillet 2018 à 18h33. Répondre #

Malheureusement c’est pas proposé car non autorisé, il est interdit d’avoir deux billets sur un même train (même si en pratique ils s’en fichent …)

par Arthur, le 20 juillet 2018 à 0h57. Répondre #

Ah bon, je l’ignorais. Il y a une raison à cela ?

Surtout que ça concerne pas la même portion d’itinéraire, et que le contrôleur n’est pas censé savoir que l’on a deux billets sur le même train ^^ Après c’est vrai que ça permet de faire des « petites » économies, c’est peut-être pour cette raison que c’est interdit.

par Camille, le 20 juillet 2018 à 11h10. Répondre #

Arthur a raison. Les conditions générales SNCF stipulent qu’il est interdit de combiner un billet abonnement et un autre sur le même train. Nous avons pris en compte cette règle dans notre tambouille, ce qui explique pourquoi on ne vous le propose pas, car vous pourriez avoir une amende.

par Margaux Souvignet, le 20 juillet 2018 à 12h02. Répondre #

Je ne sais pas si c’est lié, mais depuis quelques temps il y a de gros bugs dans la recherche de trajets AR au tarif week-end. Exemple: Grenoble-St Dié départ à 7h52 en semaine via Lyon, Nancy, le 3ème segment Nancy-St Dié (TER) est proposé au tarif normal, ce qui est d’une part plus cher, d’autre part rend quasi-impossible de sélectionner un retour. Pareil pour Grenoble-Bordeaux, départ certains samedis à 9h05 (par exemple le 20/10), le segnment Grenoble-Valence TGV (en TGV cette fois) est en tarif loisir, donc plus cher et tous les retours sont indisponibles à la réservation. J’ai l’impression que ce sont les trajets avec 2 correspondances qui sont impactés.
Je précise que oui.sncf n’a pas ce problème. Mais j’aimerais mieux réserver chez trainline qui offre plus de souplesse d’échange en ligne (en particulier sur le retour une fois l’aller effectué).

par parisse, le 24 juillet 2018 à 17h16. Répondre #

Bonjour, ce bug n’est pas lié non, il se trouve au niveau de la connexion au système de réservation. Nous en avons conscience et nos équipes ainsi que celles de SNCF travaillent à corriger ce souci.

par Margaux Souvignet, le 26 juillet 2018 à 11h25. Répondre #

Un mois après, le bug n’est malheureusement pas corrigé. Après quelques essais, je pense pouvoir le décrire plus précisément:
Lorsque un segment d’un trajet avec correspondances a une distance inférieure à 100km, le tarif week-end n’est pas appliqué, alors qu’il devrait si la distance totale de l’aller est supérieure à 100km (donc aller-retour de plus de 200km).
Ce bug n’affecte pas oui.sncf, seulement trainline, si c’est un bug coté SNCF, il y a distorsion de concurrence, si c’est coté trainline, j’espère que cette description permettra de le résoudre rapidement.

par parisse, le 23 août 2018 à 11h52. Répondre #

Beau boulot pour une vraie valeur ajoutée, bravo Trainline.

par Youri, le 25 juillet 2018 à 18h11. Répondre #

Ajoutez votre commentaire

Requis

Requis (caché)

Facebook

Twitter