Nice : cinq incontournables l’hiver

par Soline Avrillas, le 25 janvier 2019 | 2 commentaires

La place Masséna à Nice, vue de haut.

La place Masséna à Nice, vue de haut.

Comme beaucoup de touristes avisés et de célébrités, le soleil a son lieu de villégiature hivernal favori : Nice.  

Lors de la saison froide, la ville reste plus qu’agréable et chaleureuse. La présence de la Méditerranée et la vue des montagnes au loin n’y sont pas pour rien. L’incroyable carnaval niçois contribue également à réchauffer les cœurs ! Ses parades aux couleurs chatoyantes et ses emblématiques batailles de fleurs en font un évènement unique.  

Nous avons réuni ici cinq bons conseils pour profiter de Nissa la Bella  

1/ Le carnaval

Si, si, l’ambiance est vraiment bonne ; leurs beaux masques cachent des sourires rayonnants.  

Si, si, l’ambiance est vraiment bonne  ; leurs beaux masques cachent des sourires rayonnants.

Le carnaval de Nice est l’un des plus renommés du monde, rien que ça ! Il semblerait que cette fête populaire était déjà célébrée au XIIIsiècle et son succès ne s’est pas démenti depuis. Nice est notamment devenue la destination à la mode pour un hiver au chaud, à partir du XIXe siècle, ce qui a consacré le carnaval en tant que manifestation immanquable.

Chaque année, des artistes de tous les continents et des centaines de milliers de spectateurs font le déplacement pour participer aux défilés et profiter de la Côte d’Azur. En 2019, le carnaval s’emparera de la cité du 16 février au 2 mars et le thème qui a été choisi est le suivant : « Roi du Cinéma ».

Les corsi traditionnels – des cortèges de chars monumentaux –, seront bien évidemment au programme. Petit chiffre sympa pour briller en société : le plus grand char ayant jamais défilé mesurait 20,5 mètres de haut. Il portait le nom de « Roi de l’Espace » et c’était en 2018. Le record sera-t-il battu cette année ? Char reste à voir. 

Autre grand classique : les magnifiques batailles de fleurs au cours desquelles les personnages costumés jettent d’innombrables fleurs fraîches sur le public.   

Visitez le site officiel du carnaval pour en savoir plus.  

2/ La promenade des Anglais

La « Prom’ ». Ne cherchez pas les baigneurs, la photo a été prise en hiver.

La « Prom’ ». Ne cherchez pas les baigneurs, la photo a été prise en hiver.

La fameuse avenue que les locaux appellent la « Prom’ » s’étend sur 7 kilomètres face à la mer (dédicace à Passi et Calogéro qui auraient dû grandir). Elle longe des palmiers et des hôtels de prestige. Vous pouvez l’emprunter à pied, à vélo, et vous y croiserez bon nombre de joggeurs, skateurs et autres propriétaires de moyens de transports à roulettes.  

3/ La bonne nourriture niçoise

L’assiette est penchée sur la photo, mais rassurez-vous, les restaurants de la ville sont bien à l’horizontale.  

L’assiette est penchée sur la photo, mais rassurez-vous, les restaurants de la ville ont bien été construits à l’horizontale.

Il y a bien sûr la salade niçoise. Ne faites pas d’impair sur la recette authentique ! Elle ne contient ni riz, ni pommes de terre. En revanche, les œufs, les anchois, le thon, les olives et les poivrons sont des indispensables de la préparation. Un sandwich sur le pouce vous irait tout aussi bien ? Ce précieux mélange méditerranéen vous sera servi dans un bon pan bagnat. 

Autre spécialité locale : la Socca. Il s’agit d’une galette à base de farine de pois chiche. Vous pourrez en déguster une version délicieuse sur le stand Chez Theresa, au marché du Cours Saleya, du mardi au dimanche entre 6 h et 17 h 30. 

Encore un petit creux ? Goûtez à la pissaladière : de la fondue d’oignons, des anchois et des olives noires (oui, encore et toujours des anchois et des olives), le tout sur de la pâte. 

4/ Le vieux-Nice et le parc de la Colline du château 

Que ce soit pour les boutiques d’artistes, des sorties nocturnes, une simple flânerie, les restaurants typiques ou de bonnes glaces à l’italienne, le Vieux-Nice est un passage obligé.

Ses rues pavées, les bâtisses aux façades colorées et aux toits de tuiles rouges font son charme. Durant votre balade, prenez le temps d’admirer l’Opéra et le Palais Lascaris.  

Depuis la place Garibaldi, vous pourrez accéder au magnifique parc de la Colline du Château, à pied via l’escalier Lesage, en empruntant un ascenseur de style Art Déco ou en montant à bord d’un train touristique. 

Il paraît qu’elle porte le nom de « cascade Dijon », mais on la trouve bien à Nice. 

Il paraît qu’elle porte le nom de « cascade Dijon », mais on la trouve bien à Nice.

Le parc domine la cité. Il vaut le détour pour la vue panoramique qu’il offre, aussi bien que pour la découverte des ruines du Château de Nice et de la jolie cascade artificielle. Entre octobre et mars, vous pourrez y badauder à loisir entre 8 h 30 et 18 h. 

5/ La cathédrale orthodoxe 

Orthodoxy church in Nice, France

La cathédrale Saint-Nicolas de Nice est classée monument historique et c’est le plus bel édifice religieux du genre hors du territoire russe. Une visite guidée de l’intérieur du bâtiment est possible, pour 10 € (plein tarif). Vous avez toutes les informations ici 

Petit plus qui ravira les enfants et les plus attendris d’entre nous : il semblerait que de mignons lapins blancs aient élu domicile dans le jardin entourant la cathédrale.  

Alors, une visite de Nice sounds nice?* Réservez vite vos billets !  

*En français : une visite de Nice, ça vous dit ? 


2 commentaires

Article très plaisant à lire sur une belle ville de France !

par Clément, le 19 février 2019 à 21h56. Répondre #

Bonjour Clément, merci pour votre commentaire, nous sommes ravis que l’article vous plaise.
Bonne journée !

par Soline Avrillas, le 7 mars 2019 à 13h12. Répondre #

Ajoutez votre commentaire

Requis

Requis (caché)

Facebook

Twitter